Mardi 24 septembre 2013 2 24 /09 /Sep /2013 12:45

http://media.melty.fr/article-1237731-ajust_930/francois-hollande.jpgLe chef de l’Etat se rendra jeudi sur le site d’ArcelorMittal, en Moselle, où les hauts fourneaux sont à l’arrêt depuis avril. Il en avait fait la promesse en tant que candidat à la présidentielle, le 24 février 2012.

Une visite qui avait soulevé une vague d’espoir chez les salariés

Par PCF du Jarnisy 54
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 22 septembre 2013 7 22 /09 /Sep /2013 17:41

5-copie-1.jpg Salvador Allende et Pablo Neruda

Le 11 septembre 1973, 3 ans après l’élection du gouvernement de l’Unité populaire conduit par Salvador Allende, la Maison Blanche donne son feu vert au coup d’état des généraux menés par le sinistre Pinochet. Le monde assiste, tétanisé, à l’instauration d’une dictature sanglante au Chili : des dizaines de milliers de morts et de « disparus », la torture généralisée, des stades transformés en camp de concentration, la douleur de l’exil pour ceux qui ont réussi à échapper à ce terrorisme d’Etat.

Mes souvenirs sont douloureux : Allende mourant debout à la Moneda  en tenant tête aux soldats de  Pinochet, le guitariste chanteur Victor Jarra  aux doigts tranchés à la hache  et Pablo Neruda l’immense poète, le communiste, l’Ambassadeur en France de la révolution chilienne qui s’éteint quelques jours plus tard, accablé par tant de haine et de violence.

 Le rêve se brise et s’ouvre la longue nuit de la mise à bas de toutes les conquêtes sociales et démocratiques que le gouvernement Allende a impulsé : la réforme agraire au profit des petits paysans, le mesures sociales en faveur des classes populaires, le contrôle des travailleurs dans les entreprises, la nationalisation des banques, du charbon et du cuivre.

C’est d’ailleurs l’expropriation des deux compagnies américaines qui contrôlent le cuivre, principale richesse du pays, qui va déchainer les foudres de l’oncle Sam et le décider à organiser, via la CIA, le coup d’état et ses suites. Le Chili devient alors le terrain d’expérimentation des « Chicago boys », ces économistes fous, ayatollahs de l’ultra libéralisme, qui vont mettre en coupe réglée le pays.

40 ans plus tard que constatons-nous ? La constitution Pinochet est toujours en vigueur, les privatisations font des ravages partout, y compris dans les domaines de l’éducation et de la santé réservés à une minorité  qui monopolise les richesses. La concertation (coalition de centre gauche dominée par les socialistes, au pouvoir de 1990 à 2010) qui prétendait assurer une transition démocratique n’a en réalité pas sorti le pays de l’héritage des années de plomb. Heureusement l’espoir est toujours là, réveillé par les luttes estudiantines et syndicales depuis 2011.

La douloureuse expérience chilienne reste pourtant essentielle. Elle a nourri et anticipé les évolutions anti impérialistes et anti libérales d’un certain nombre de pays d’Amérique latine qui empruntent des voies originales auxquelles nous devons être attentifs et apporter une solidarité active.

Au contraire de ceux qui, aujourd’hui à gauche, couvrent Allende d’éloge posthume alors qu’ils mettent en œuvre ou soutiennent des politiques libérales aux antipodes de ce qu’il fut, de ce à quoi il travaillait, je reste fidèle au rêve d’Allende. Le Chili a été mon Espagne à moi, une plaie ouverte jamais refermée qui m’a conforté dans mes choix de jeunesse.

Comme l’a si joliment écrit Pablo Neruda « nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, ils ne seront jamais maître du printemps ».

Par PCF du Jarnisy 54 - Publié dans : L'Internationale
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 20 septembre 2013 5 20 /09 /Sep /2013 19:56

1111.jpg« La société doit être humaine et les rapports, en son sein, humanisés, les sciences vulgarisées, et l’Homme, qui ne veut pas subir, doit s’engager. Tel fut le sens que vous avez donné à votre vie, monsieur Albert Jacquard.

Merci pour tout ce que vous avez donné… Donné sans compter.

Et reposez-vous. Reposez-vous, même de vos rêves et laissez les femmes et les hommes libres prendre un peu le fardeau…

Là ou des arrivistes de tous bords ont fait le choix égoïste de la médiocrité et de l’opportunisme, vous, monsieur Jacquard, avez osé celui de la science doublé d’une conscience en faveur de l’engagement aux côtés de tous les « Sans ».

Dormez bien, monsieur Jacquard et reposez en paix, vous resterez toujours vivant.

  Jean Baus

secrétaire à la propagande

Par PCF du Jarnisy 54
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 18 septembre 2013 3 18 /09 /Sep /2013 12:00

http://stopmensonges.com/wp-content/uploads/2013/03/impots.jpgUne écrasante majorité (84%) des français de droite comme de gauche et toutes catégories sociales confondues, affirme éprouver un ras-le-bol fiscal et refuse la perspective de payer plus d’impôts pour redresser les comptes publics, selon un sondage CSA pour « Nice matin »

Par PCF du Jarnisy 54
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 17 septembre 2013 2 17 /09 /Sep /2013 13:39

http://borghesio.typepad.com/.a/6a00d8341c710a53ef016769241f2c970b-800wiLes réformes du marché du travail  de l’ex chancelier Schröder ont coûté au Parti social-démocrate une part substantielle de son électorat, qui est passé de 34,2% des suffrages en 2005 à 23% en 2009. Son actuelle campagne en faveur d’un salaire minimum à 8,50€ lui permettra-t-elle de reconquérir les déçus de Hartz IV ?

4,5 millions de personnes dépendent du revenu minimum de 382 euros parce qu’elles sont sans emplois depuis plus de douze mois, ou sans revenus disponibles. S’y ajoutent 1,4 millions de « Aufstocker », qui perçoivent un complément de revenu minimum parce que leur mini-job (1 euro/heure en sus de l’indemnité chômage) ne leur suffit pas pour subvenir à leurs besoins. 7,9 millions de personnes sont employées dans les secteurs à bas revenus, 4 millions perçoivent moins de 7 euros de l’heure.

Par PCF du Jarnisy 54
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 15 septembre 2013 7 15 /09 /Sep /2013 20:25

http://news.abidjan.net/photos/photos/Francois%20hollande.jpgLa rentrée budgétaire portant annonce des prévisions de dépenses et de recettes de l’Etat pour 2014, a été sonné par Bercy et Matignon sur des accords majeurs triomphants. Autrement dit, le gouvernement s’est adonné à une grande opération de communication pour calmer et séduire l’opinion. Une de plus ! Résumons-la : tout va mieux, madame la Marquise, et tout ira très bien dans l’avenir. À s’en tenir à ces coups de clairon, l’Etat s’apprêterait à pondre un budget de justice sociale et de relance économique. La mer est calme, le capitaine fait des prouesses à la barre, tout le monde peut dormir tranquille…

Ce type de communication est tellement connu, tellement usé, qu’il invite, pour comprendre le dessous des cartes, à retenir l’inverse des affirmations pour se rapprocher de la vérité ; S’ils disent ça, c’est qu’ils nous cachent quelque chose… et , en effet, au vue des chiffres, le budget 2014 sera avant tout une mise en musique, chiffrée de grands principes des politique libérales d’austérité : baisse du coût du travail, prélèvements fiscaux supplémentaires sur les ménages, réduction des dépenses publiques. Au cœur du dispositif, trônent 20 milliards de crédit d’impôt pour les entreprises, venant en diminution des « charges » salariales. Sans aucune condition de créations d’emplois ! Pire : c’est le consommateur populaire qui paiera une partie de l’addition par le biais de nouveaux taux de TVA. D’autres «  gestes » sont annoncés  par le MEDEF, dont un allègement des cotisations familiales en compensation d’un infime effort pour les retraites. C’est la gauche à l’envers.

Quelques dispositifs sont prévus par le gouvernement en direction des ménages les plus pauvres, comme la réindexation du barème de l’impôt sur l’inflation ou la création d’une décote pour accéder au seuil des revenus non imposables. Mais c’est un effort à la marche qui ne coutera qu’un milliard à l’Etat. Un cheval, une alouette…

Pas de quoi grimper aux arbres pour fêter un retour à la croissance qui recule sous les pas de cette politique.

Par PCF du Jarnisy 54
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 12 septembre 2013 4 12 /09 /Sep /2013 19:31

3-copie-1.jpgPlus de 1600 personnes ont répondu à l’appel des organisations syndicales (CGT, FSU, FO et SOLIDAIRE) dans les rues de Périgueux.

En vacances en Dordogne, Elise et Jean, se sont réveillés de bon matin, ce mardi 10 septembre, afin de participer à la manifestation régionale.

Au cours de cette matinée, nos deux camarades ont apporté  le soutien de la section du Jarnisy aux salariés des papeteries de Condat, dont les emplois sont fortement menacés avec une fermeture programmée à court terme de leur usine. Les effectifs, dans cette papeterie, ces dernières années ont fondu comme neige au soleil en passant de 1200 emplois à 500 à ce jour.

Prolétaires de tous les pays unissez-vous

4-copie-1.jpg

Par PCF du Jarnisy 54
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 12 septembre 2013 4 12 /09 /Sep /2013 19:05

http://www.boursier.com/illustrations/photos/l_arcelormittal-logo.jpgLe gouvernement sénégalais a obtenu une victoire judiciaire sur ArcelorMittal dans un litige sur des mines de fer, à la suite du non-respect par ArcelorMittal du contrat signé par les deux parties en 2007 pour l’exploitation des mines de fer de la Falémé.

Un nouveau revers en Afrique pour le géant de l’acier, quelques mois après l’annonce par l’Algérie de la nationalisation de l’une de ses filiales.

Par PCF du Jarnisy 54 - Publié dans : L'Internationale
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 10 septembre 2013 2 10 /09 /Sep /2013 20:57

1-copie-1.jpgLes gesticulations guerrières de Hollande en direction de la Syrie ne peuvent certainement pas nous faire oublier les coups portés aux travailleurs. Avec l’attaque du gouvernement contre les retraites, l’occasion nous est donnée d’exprimer  notre colère contre sa politique anti-sociale.

Notre section s’était mobilisée pour une distribution de tracts(400) devant la gare de Jarny dès 6h du matin lundi 9 septembre 2013 !!

 2-copie-2.jpg

Puis ce Mardi 10 septembre 2013, les camarades de notre section sont descendus nombreux dans les rues de Metz pour protester contre ce nouveau racket sur les pensions.

Tout est odieux, dans cette attaque : l’allongement de la durée de cotisation à 43 annuités, dont le but est d’abaisser les pensions ; l’augmentation des cotisations, à sens unique, puisque les patrons ont l’assurance qu’elle sera compensée tandis que les travailleurs, eux, paieront ; le report de la revalorisation des pensions du 1er avril au 1er octobre, qui est un vol dissimulé de 1,5 milliard dans les poches des retraité

Cette attaque contre les retraites justifie à elle seule de manifester, mais il y a bien d’autres raisons. Flambée des prix, gel des salaires, angoisse du chômage et de la précarité, les conditions de vie sont menacées par tous les bouts.

Et comment payer toujours plus quand son salaire stagne, baisse ou, pire, disparaît ? Car en dépit des boniments sur la « reprise », le grand patronat veut encore laminer les salaires, les primes, les majorations. Il veut allonger le temps de travail, accroître la flexibilité. Il pense qu’il peut tout se permettre !

Alors poursuivons notre lutte….. Jusqu’à ce qu’ils soient contraints de reculer.

Par PCF du Jarnisy 54 - Publié dans : Initatives et rendez-vous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 3 septembre 2013 2 03 /09 /Sep /2013 12:51

0.png Non à toute intervention militaire française en Syrie ! Empêchons que les soldats français soient expédiés en mercenaires de l’impérialisme !

 

Les puissances impérialistes ont saisi cyniquement l’occasion du « printemps arabe » pour mettre à l’ordre du jour la déstabilisation de la Syrie. Là se trouve l’origine du drame actuel du peuple syrien. La France s’accommodait très bien de Bachar El Assad au point de l’inviter à la tribune officielle du 14 juillet en 2008…

Communistes, nous refusons l’escalade de la guerre et de ses atrocités. Nous appelons l’opinion à s’opposer à toute intervention militaire française en Syrie. Pas un homme, pas un sou pour la guerre impérialiste en Syrie !      

L’arrêt des ingérences impérialistes est le préalable nécessaire à un retour à la paix, au retour des réfugiés, à la reconstruction du pays, au rétablissement de sa cohésion, à une évolution démocratique après l’expérience de la tragédie.

Par PCF du Jarnisy 54 - Publié dans : L'Internationale
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

VISITEURS:

 

000Image2-copie-1

 


compteur pour site web


compteur visite

 

http://www.devoir-de-philosophie.com/images_dissertations/37792.jpg

Rejoignez le PCF...

http://adhesion.pcf.fr/

http://idata.over-blog.com/2/53/73/56//Adh-sion.jpg

 

AGENDA



PERMANENCES
Maison du Peuple de Jarny 

*****

Tous les vendredis
de 16h à 18h

Rechercher

Syndication

  • Flux RSS des articles

LOGO RESEAU NATIONAL

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés