PERMANENCES HEBDOMADAIRES

Tous les vendredis de 16h à 18 heures
à La Maison du
 Peuple de Jarny,
elles sont ouvertes à tous!!!

Présentation

VISITEURS :



compteur pour site web


compteur visite

Pcf du Jarnisy

Créez votre badge 

FLASHCODE:

 

flashcode

 

Capturelgugvsd

Texte Libre

 

Initatives et rendez-vous

Dimanche 17 novembre 2013 7 17 /11 /Nov /2013 16:38

01-copie-1.jpg

Samedi 16 novembre 2013, de nombreux camarades de la section ont répondu à l’invitation du maire de la commune de Moineville pour commémorer la disparition d’Hubert Sensiquet, enfant de Moineville, résistant, militant communiste et adhérent de la CGT , mort en déportation le 11 mai 1943

Aujourd’hui son nom est inscrit sur le monument de sa commune «  Mort pour la France ». Ce lieu de recueillement et de souvenir a le mérite d’exister et de remplir son rôle pour rendre hommage et pour faire vivre le souvenir.

02-copie-1.jpg

Par PCF du Jarnisy 54 - Publié dans : Initatives et rendez-vous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 10 septembre 2013 2 10 /09 /Sep /2013 20:57

1-copie-1.jpgLes gesticulations guerrières de Hollande en direction de la Syrie ne peuvent certainement pas nous faire oublier les coups portés aux travailleurs. Avec l’attaque du gouvernement contre les retraites, l’occasion nous est donnée d’exprimer  notre colère contre sa politique anti-sociale.

Notre section s’était mobilisée pour une distribution de tracts(400) devant la gare de Jarny dès 6h du matin lundi 9 septembre 2013 !!

 2-copie-2.jpg

Puis ce Mardi 10 septembre 2013, les camarades de notre section sont descendus nombreux dans les rues de Metz pour protester contre ce nouveau racket sur les pensions.

Tout est odieux, dans cette attaque : l’allongement de la durée de cotisation à 43 annuités, dont le but est d’abaisser les pensions ; l’augmentation des cotisations, à sens unique, puisque les patrons ont l’assurance qu’elle sera compensée tandis que les travailleurs, eux, paieront ; le report de la revalorisation des pensions du 1er avril au 1er octobre, qui est un vol dissimulé de 1,5 milliard dans les poches des retraité

Cette attaque contre les retraites justifie à elle seule de manifester, mais il y a bien d’autres raisons. Flambée des prix, gel des salaires, angoisse du chômage et de la précarité, les conditions de vie sont menacées par tous les bouts.

Et comment payer toujours plus quand son salaire stagne, baisse ou, pire, disparaît ? Car en dépit des boniments sur la « reprise », le grand patronat veut encore laminer les salaires, les primes, les majorations. Il veut allonger le temps de travail, accroître la flexibilité. Il pense qu’il peut tout se permettre !

Alors poursuivons notre lutte….. Jusqu’à ce qu’ils soient contraints de reculer.

Par PCF du Jarnisy 54 - Publié dans : Initatives et rendez-vous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 16 juillet 2013 2 16 /07 /Juil /2013 18:42

 4.jpgSamedi 13 juillet dès 6h30 les camarades de la section se sont fortement  mobilisés au square Toussaint à Jarny pour la préparation des festivités de la fête nationale.

 

Dans l’après-midi les premières odeurs de la délicieuse pasta ascuita préparée par notre camarade Claude  (ancien sidérurgiste de Gandrange) embaumait déjà notre barnum, et c’est sous un soleil radieux que ces festivités ont pu commencer

Pour notre section c’était également et  avant tout, une présence politique importante pour la défense de la sidérurgie française. Tout au long de la soirée nous avons fait signer une pétition pour exiger de la part du gouvernement Ayrault la nationalisation de cette industrie chère à la Lorraine. Des centaines de signatures ont été recueillis de même que des centaines de tracts ont été distribués sur l’avenir des retraites.

Un nombre impressionnant de personnes, et élus de différents bords politiques sont venus pour échanger, dialoguer et apporter leur soutien à notre démarche sur l’avenir de la sidérurgie.

Défendre les nationalisations c’est défendre  les emplois en France

 

Après le feu d’artifice notre nouveau secrétaire de section Eric a remercié tous les camarades qui ont participé à la bonne réussite de cette journée.

1.jpg2.jpg

3.jpg

Par PCF du Jarnisy 54 - Publié dans : Initatives et rendez-vous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 12 mai 2013 7 12 /05 /Mai /2013 20:58

004.jpgComme nous l’avons déjà relaté samedi  4 mai, les militants communistes étaient sur le marché de Jarny pour faire signer une pétition pour la nationalisation de la sidérurgie.

Ce samedi 11 mai, 15 militants étaient présents sur la zone commerciale de Conflans dès 9 heures. 1 500 tracts ont été distribués à la population dénonçant le recul du Code du Travail. Une loi très contestée que le gouvernement Ayrault veut faire passer en force au Parlement le 16 juin 2013. Les députés et Sénateurs communistes ont déjà fait savoir qu’ils voteront contre cette loi

C’est la 1ère fois dans l’Histoire que la GAUCHE décide de faire reculer, gravement le Code du Travail

Voir tract ci-dessous 

005.jpg006.jpg

LA RECULADE DU GOUVERNEMENT

 

Non, ça ne colle vraiment pas. Discuter cinq mois du mariage pour tous, peut-être. Mais passer en trois semaines, avec procédure d’urgence et vote bloqué, une loi essentielle très contestée sur le droit du travail, ça ne se justifie pas. Même pour ceux qui la défendent, ce n’est pas glorieux : silence médiatique général, Aucun débat contradictoire, obscurité organisée sur les 27 articles disparates de L’ANI (accord national interprofessionnel)  péniblement transformés en loi, votes forcés, expéditifs, et à reculons, sous pression, des députés. On en arrive à une des lois les plus mal votées de l’histoire de la Vème République. La loi « sécurisation de l’emploi »(appellation déjà ignoble parce qu’elle va aboutir à son exact contraire)  Elle ne créera aucun emploi, ne supprimera aucun précaire. Pourtant le Code du travail est le droit le plus intime, le plus décisif pour 18 millions de salariés du privé. Même pour ceux qui ne le connaissent pas, leur vie en dépend. Un bon Code du travail, ça produit de bons salaires. Un bon Code du travail, ça protège l’emploi. Un bon Code du travail, c’est la civilisation. Un mauvais Code du travail, c’est la précarité, la flexibilité, le mal contre ceux qui bossent.

 

Le droit du travail est fait de sueur et de sang, de luttes et de larmes. Il a fallu 170 ans pour

le bâtir. Il a fallu 80 ans pour passer de la journée de 17 heures à celle de 10 heures. Et encore 70 ans pour passer de la semaine de 40 heures à celle de 35 heures. Le Code du travail c’est l’histoire du progrès, du respect, de l’humanité. C’est le droit le moins enseigné, le plus dénigré, le plus fraudé. C’est le droit qui établit, ou non, la dignité des salariés. Sans État de droit dans l’entreprise, la subordination liée au contrat de travail devient une soumission sans contrepartie.

La gauche a toujours fait progresser le droit du travail dans l’unité. Il y a eu des « ANI »  célèbres, en juin 1936 à Matignon (40 heures et congés payés.) autre ANI célèbre en Juin1968 à Grenelle où le SMIG a augmenté de 33% et le SMAG (salaire minimum agricole garanti)  de 55% pour constituer le SMIC ! Jospin avait eu le courage de convoquer « un sommet social » le 10 octobre 1997 pour imposer les 35 heures. La droite a passé à l’acide le Code du travail pendant 10 ans. Elle a « recodifié » dans un silence général entre 2004 et 2008. On s’attendait à ce que la gauche reconstruise. C’était dans le programme de Hollande.

C’est la première fois dans l’histoire que la gauche décide de faire reculer, gravement, le Code du travail pour tenter d’amadouer le MEDEF, rassurer les marchés et leurs agences de notation.

 

LE MUR DE L’ARGENT

Le mur de l’argent soutient le plafond du chômage. Plus le premier se renforce, plus le second s’élève. Chaque mois, des milliers d’emplois sont sacrifiés dans le pays. Plus de cinq millions de personnes sont condamnés à cette peine de mort sociale qu’est l’absence de travail et, parmi elles, plus de deux millions sont au chômage de longue durée. Et l’on parle de « record » comme s’il ne s’agissait que de chiffres, de nombres, de statistiques, et non d’hommes, de femmes, de chair et de sang, dont la vie brusquement se dérobe sous les pieds avec l’avenir bouché. Plus ils sont nombreux, plus grandit la peur de le perdre, parmi celles ou ceux qui ont un emploi, terreau propice et nécessaires à tous les chantages et reculs sociaux. Jamais on n’a tant entendu parler de « lien social » que ces dernières années, tandis que la régression s’installe à tous les étages de la société. Premier des droits constitutionnels, aux côtés du droit de se syndiquer ou du droit à la Sécurité sociale, héritage de la Libération, il est attaqué, miné, remis en cause de toutes parts, comme les deux autres, depuis des années-singulièrement durant les dix ans de règne de la droite. C’est là où la gauche est attendue par ceux qui ont passé le coup de balai sur la bande du Fouquet’s soutenue par le MEDEF, voilà presque un an.  

Le parti de l’argent, lui, n’a jamais eu autant de couleurs qu’en cette période.

 

DU BOULOT, IL Y EN A !

 

Ceux qui parlent de la « fin du travail » font partie de ces économistes atterrants des radios du matin, ou bien, hélas, ce sont des biens braves gens qui se laissent intoxiquer par eux.

Le travail, il y en a besoin partout, il manque des bras et des cerveaux partout. Le travail c’est un univers en expansion infinie. Encore faudrait-il que l’argent qui va se cacher dans les îles Caïmans et dans les caves à subprimes revienne. Et non pas pour spéculer, non pas pour nous sucer davantage le sang, non pas pour s’autoreproduire en circuit spéculatif fermé, non pas pour augmenter le chômage, mais pour créer, soutenir et développer nos usines, nos ateliers, nos services.

Mais il faut au minimum y croire. Là où il y a une volonté, il y a un chemin.

Par PCF du Jarnisy 54 - Publié dans : Initatives et rendez-vous
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 12 mai 2013 7 12 /05 /Mai /2013 20:54

001.jpgLa section du PCF du Jarnisy était présente à la commémoration du 42ème anniversaire de la stèle.

Au nom de la section, Chantal et Malou ont déposé une gerbe en mémoire des soldats soviétiques morts au fond des mines de Lorraine, de faim et de froid sous la tyrannie nazie. 

002.jpg003

011.jpg

 

Par PCF du Jarnisy 54 - Publié dans : Initatives et rendez-vous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 6 mai 2013 1 06 /05 /Mai /2013 20:08

44569.jpgSamedi 4 mai, dès 9 heures 45, les militants du Parti communiste français du Jarnisy, se sont fortement mobilisés sur le marché de Jarny pour aller au-devant de la population.

Les uns, distribuaient des tracts (400 exemplaires) pour dénoncer la fortune de la famille Le Pen et de la façon scandaleuse dont ils l’ont obtenu.

Les autres faisaient signer  la pétition pour  la nationalisation de la sidérurgie française, lancée par la section du PCF du Jarnisy en janvier 2013 et qui est plus que jamais d’actualité. En moins d’1 heure 30, trois cent douze  signatures ont été recueillies.

Suite à un courrier envoyé par le bureau de section à de nombreuses municipalités, de nombreux maires et conseillers municipaux ont répondu à notre appel, en votant une motion (lors d’un conseil municipal) en faveur de la nationalisation de la sidérurgie, de même que les élus communistes du Conseil Régional, la Fédération du PCF de Meurthe et Moselle, mais également des élus de tous les horizons politique, ce qui est très encourageant pour la suite de cette campagne pour la nationalisation.

Nous remercions la population du Jarnisy  pour l’accueil chaleureux réservés  aux militants communistes.

Par PCF du Jarnisy 54 - Publié dans : Initatives et rendez-vous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 28 avril 2013 7 28 /04 /Avr /2013 19:16

stéleLe dimanche 12 mai 2013 à 10h30

En mémoire de ces soldats soviétiques morts par épuisement dans les mines de Lorraine sous le régime nazi.

La section du Parti communiste du Jarnisy sera présente à cette cérémonie et déposera une gerbe en souvenir de ces crimes commis par le régime hitlérien.

Par PCF du Jarnisy 54 - Publié dans : Initatives et rendez-vous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 21 avril 2013 7 21 /04 /Avr /2013 09:46

http://jeanmarcpoche.morisien.info/wp-content/uploads/2013/04/1er_mai.jpgQue l’on soit salarié du secteur public, du secteur privé, retraité, que l’on soit étudiant, apprenti, lycéen… le 1er mai, nous manifestons pour :

 Défendre et promouvoir l’emploi, les services publics, l’intérêt général

 Augmenter les rémunérations et les pensions.

De bonnes conditions de travail.

Une meilleure protection sociale.

 Des réponses aux aspirations de la jeunesse

qui subit particulièrement l’aggravation de la précarité et de l’exclusion.

 

Le 1er mai, journée internationale des travailleurs, est l’occasion de réaffirmer notre exigence de paix.

 

Mobilisons-nous pour le « vivre ensemble », la solidarité entre les salariés et l’égalité des droits, le choix de la paix, le choix du social. C’est de cette façon que reculeront l’exclusion, le racisme, le rejet de l’autre.

 

1er MAI 2013 : MANIFESTATION à METZ

10H30, place de la République

Par PCF du Jarnisy 54 - Publié dans : Initatives et rendez-vous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 9 avril 2013 2 09 /04 /Avr /2013 20:02

7777777779.jpgPlus de 1 000 manifestants dans les rues de Metz pour dire NON au projet de loi sur la flexibilité du travail.

« Les exigences du MEDEF ne doivent pas faire la loi »

Ce projet de loi continue de sécuriser les licenciements et non pas l’emploi, de sécuriser la délinquance patronale et non pas les droits des salariés

Par PCF du Jarnisy 54 - Publié dans : Initatives et rendez-vous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 24 mars 2013 7 24 /03 /Mars /2013 11:13

http://img203.imageshack.us/img203/9149/798r.jpg

Par PCF du Jarnisy 54 - Publié dans : Initatives et rendez-vous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés