Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PCF DU JARNISY 54
  • PCF DU JARNISY 54
  • : PCF du Jarnisy Section Henri Bezon
  • Contact

PERMANENCES HEBDOMADAIRES

Tous les vendredis de 16h à 18 heures
à La Maison du
 Peuple de Jarny,
elles sont ouvertes à tous!!!

VISITEURS :



compteur pour site web


compteur visite

Pcf du Jarnisy

Créez votre badge 

3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 12:19
Ambroise Croisat...

.

Repost 0
Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 19:00
Un camarade qui va à la soupe pour une place aux prochaines élections régionales
Repost 0
Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 12:56
CONFERENCE REGIONALE DU PCF A BAR LE DUC

La délégation du Parti communiste français de Meurthe et Moselle

Repost 0
Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 05:48

AGIR ENSEMBLE, TOUS DANS L’ACTION

Pour défendre le pouvoir d’achat, l’emploi, les conditions de travail et de vie, l’augmentation de la précarité, la mise en péril de notre système de protection sociale, le recul de l’âge de départ à la retraite sont des préoccupations majeures pour de très nombreux salariés.

Rendez-vous Devant le siège du MEDEF

Le jeudi 8 octobre 2015 à 15 heures Place Mazelle à METZ

Un départ collectif aura lieu à 13h15 devant la Maison du Peuple à Jarny (face à la gare SNCF)

Repost 0
Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 15:06

Marchant dans les pas de Le Pen, Sarkozy évoque les risques d’une invasion du pays par les migrants. Invasion qui, les chiffres actuels et ceux fournis par l’histoire en témoignent, relève d’une vision délibérément fabriquée.

« Puisque, a-t-il dit, la France garde des allocations sociales supérieures à celles de ses partenaires de Schengen, les réfugiés qui rentrent dans les autres pays de Schengen finiront inéluctablement chez nous. » Ce n’est pas la fable du « péril jaune » de naguère, mais ça y ressemble.

Si des Syriens, des Irakiens, des Érythréens et d’autres migrent, souvent par familles entières, s’ils quittent leurs pays, c’est pour fuir la misère et, pour la grande majorité d’entre eux, une mort certaine. S’ils choisissent d’affronter les risques de noyade, les mafias des passeurs, les avanies d’un exode interminable, c’est pour atteindre des territoires plus sûrs et un peu moins invivables. Et non pour bénéficier, s’ils les obtiennent, des « avantages sociaux » distribués par l’État français, comme ose le dire Sarkozy, à la suite de la famille Le Pen. Il faut d’ailleurs constater que la majorité de ceux qui sont accusés de vouloir envahir l’Europe restent dans leur pays, ou dans des pays limitrophes comme le Liban, la Turquie et la Jordanie. Contrairement à ce qu’affirme Sarkozy, l’Europe n’est pas « le continent le plus ouvert et le plus généreux » dans lequel la France constituerait un Eldorado.

Les migrants actuels, comme ceux des générations précédentes, loin de « vivre en parasites » comme le suggère la grossière démagogie de Sarkozy et d’autres du même acabit, n’arrivent pas en France pour « manger notre pain », « prendre notre travail », « occuper nos HLM » mais au contraire les construire ; construire « nos » routes, « nos » autoroutes, produire « nos » automobiles, soigner les malades de ce pays. C’est-à-dire pour y créer des richesses, comme l’ensemble des salariés de ce pays. Et à ce titre, ils doivent être accueillis par tous les travailleurs comme des frères de classe.

Repost 0
Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 15:05

Après le mariage pour tous et la pilule du lendemain en remplacement de l’hostie du dimanche, un nouveau coup s’abat sur l’Église de France : la CGT s’est implantée chez le personnel laïque de l’évêché de Metz.

Il y a près de 150 salariés dans ce diocèse, de l’employé de ménage au bibliothécaire, payés par l’État, statut particulier des cultes en Alsace-Moselle oblige, mais dirigés par l’évêque. En vrai patron de droit divin, ce dernier refuse d’organiser des élections professionnelles, de constituer un CHSCT, d’accéder à toute revendication, etc. Mais les militants de la CGT ne se découragent pas et ils ont rendu publique l’attitude de leur patron mitré.

Plus fort que changer l’eau en vin, l’évêque de Metz est-il en passe de transformer les sacristies mosellanes en soviets ?

Repost 0
Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 15:04

Lorsqu’on lance une recherche Internet sur les emplois non déclarés, on aboutit rapidement sur une page du ministère du Travail traitant des sanctions liées au travail illégal. On peut y apprendre que « sont interdits par la loi : le travail dissimulé ; absence de déclarations obligatoires, de remises de bulletins de paie, dissimulation d’heures de travail… […] et encore l’emploi irrégulier de travailleurs étrangers ». ll s’agit, poursuit l’article, « de situations délictuelles passibles de lourdes sanctions : sanctions pénales, exclusion des aides publiques… ».

Or c’est très exactement la situation rencontrée au sein de plusieurs ministères, et révélée récemment par un rapport des inspections générales des finances, des services judiciaires et des affaires sociales. 50 000 emplois au noir rémunérés à l’heure, non assujettis aux cotisations sociales et retraite. La Justice, à elle seule, en emploie 40 000, surtout comme traducteurs ou interprètes, y compris à des postes sensibles comme les écoutes téléphoniques.

La réglementation impose que « même non déclaré ou en situation illicite d’emploi lorsqu’il est étranger, le salarié possède des droits dont il peut réclamer l’application ». C’est bien ce que ces travailleurs sans statut tentent de faire, souvent isolés face à un employeur juge et partie.

Repost 0
Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 15:03

Invitée à France Inter le 15 septembre, Marine Le Pen a déclaré, à propos des migrants syriens qu’elle comparait la veille encore aux « invasions barbares du 4e siècle » : « si j’étais habitante d’un pays en guerre (...), je me battrais, je me battrais (...), je me battrais, je ne partirais pas dans un autre pays », en précisant : « pendant la Seconde Guerre mondiale, il y avait sûrement énormément de Français qui avaient de bonnes raisons de fuir les Allemands et pourtant ils sont allés se battre contre les Allemands ».

De quoi parle Le Pen ? De la campagne de 1939-1940, où nombre de gradés, proches de l’extrême droite, se sont distingués par leur rapidité à fuir le champ de bataille, car ils n’avaient pas envie d’en découdre avec les nazis dont ils souhaitaient surtout qu’ils s’attaquent à l’Union soviétique.

A-t-elle oublié la défaite de 1940, quand huit millions de Français ont fui le nord du pays pour échapper aux armées nazies, accueillis dans le sud comme des réfugiés d’aujourd’hui ?

Pense-t-elle à la Résistance ? En 1940, le gros de l’extrême droite, ses ancêtres politiques, avait salué l’arrivée de Pétain comme une « divine surprise », ne trouvant rien à redire à la collaboration. Les plus ultras estimaient que le vieux maréchal n’en faisait pas assez et finirent par revêtir l’uniforme nazi. Quant à ceux qui, à droite, rejoignirent la Résistance, ils attendirent souvent de voir d’où venait le vent.

Chez les amis des Le Pen, on se trouve toujours un oncle ou un cousin « mort en déportation ». Mais on oublie en général tous les autres qui applaudissaient à l’internement des Juifs, des communistes et des étrangers.

Repost 0
Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 15:02

Déclaration après la victoire d'Alexis Tsipras et de Syriza aux législatives en Grèce.

Avec 35,47 % des voix, Syriza et d’Alexis Tsipras viennent de sortir vainqueurs des législatives en Grèce. Une nouvelle fois, le peuple a rejeté les précédentes formations de l’ancien régime. Il est déterminé à résister coûte que coûte aux créanciers.

Depuis l’annonce de ce succès, François Hollande et tous les dirigeants européens s’empressent à le féliciter. Mais derrière toutes ces louanges, il y a beaucoup de contrevérités et de mensonges. En effet, ils étaient tous signataires de l’accord du 13 juillet d’une extrême violence, pour refuser le référendum et imposer de nouvelles mesures d’austérité, de privatisation et de mise en cause de la souveraineté.

Après cette victoire incontestable d’Alexis Tsipras, nous devons aider le peuple grec à retrouver sa dignité et sa souveraineté nationale, mises sous tutelle de la troïka.

La déclaration en trompe l’œil de François Hollande nous rappelle que nous n’avons rien à attendre d’un Président qui applique les mêmes politiques que Schroder et Blair.

Nous sommes à un moment crucial. Il est temps d’engager de grandes confrontations en France et en Europe pour faire sauter le mur de l’oligarchie financière et briser le tabou de l’euro. Il est temps de remettre en cause les traités de Lisbonne et de Maastricht.

Pour nous progressistes, la leçon grecque nous intime à sortir de cette illusion de changer l’Europe de l’intérieur. Nous ne pouvons plus nous contenter de ces discours à l’eau tiède qui tentent de nous enliser. Ce capitalisme cynique et sans pitié doit être remis en cause.

Un grand mouvement populaire, puissant et déterminé, en France et en Europe, est indispensable pour faire sauter les corsets de fer imposés aux peuples, qui corrompent la vie des gens et nourrissent les extrêmes droites et les intégrismes.

André GERIN

Repost 0
Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 13:43
Journée internationale de la paix...

Lundi 21 septembre 2015 à 20h, Place Claude Arnoult à Thionville, devant l'autel pour la Patrie...

Nous serons présents pour allumer des bougies pour la Paix en cette journée commémorative...

Repost 0
Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article