Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PCF DU JARNISY 54
  • PCF DU JARNISY 54
  • : PCF du Jarnisy Section Henri Bezon
  • Contact

PERMANENCES HEBDOMADAIRES

Tous les vendredis de 16h à 18 heures
à La Maison du
 Peuple de Jarny,
elles sont ouvertes à tous!!!

VISITEURS :



compteur pour site web


compteur visite

Pcf du Jarnisy

Créez votre badge 

12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 19:14

4Sous un soleil radieux et dans le cadre des élections législatives, pour la deuxième fois en quinze jours, les militants communistes du Jarnisy étaient présents ce samedi 12 mai sur le marché de Jarny, en présence de Julie Meunier, candidate communiste, aux prochaines élections législatives du mois de juin 201.

En moins  de 1 heure 30, 600 tracts ont été distribués à la population.  Un accueil chaleureux a été fait à notre jeune candidate.

A l’issue de cette manifestation, tous les camarades se sont retrouvés autour du verre de l’amitié au café Le Caprice tenu par Lucile et nous avons pu déguster la délicieuse pizza qui nous a été offerte par Lorenzo

Dans les prochaines semaines la section envisage d’autres actions sur le secteur

 

5.jpg

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique locale
commenter cet article
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 09:55

Capture3.JPGCapture4.JPG

 

Une quarantaine de camarades se sont retrouvés dans une ambiance festive et fraternelle

tout le long de la soirée (non-stop) à la Maison du Peuple, pour savourer la défaite de Nicolas Sarkozy. Trois promesses d’adhésion à notre parti ont été réalisées au cours de cette soirée.

 

Les Français se sont mobilisés nombreux pour battre Nicolas Sarkozy et sa politique. Certes, depuis pas mal d’années, les gouvernements successifs détricotent les avancées sociales et démocratiques conquises avec le Front populaire et le Conseil National de La Résistance, sans oublier Mai 68.

Mais jamais depuis 5 ans, un gouvernement n’avait fait preuve de tant de cynisme envers le peuple, poussé aussi loin la casse du pays, affiché aussi violemment sa volonté que les riches s’enrichissent au détriment des salariés et des pauvres, méprisé autant les valeurs républicaines d’égalité, de fraternité, de liberté.

C’est pourquoi nous avons appelé sans hésiter à infliger une sévère défaite à Nicolas Sarkozy, en votant pour François Hollande au second tour de la présidentielle le 6 mai.

Au-delà, nous savons que notre pays a besoin de profonds changements pour renouer avec la justice, la solidarité, la démocratie, le progrès social. Il faut rompre avec 20 ans de régression.

Le pouvoir d’achat est une préoccupation majeure. Le SMIC à 1 700 euros et l’augmentation des salaires, la hausse des allocations familiales et des minima sociaux ne sont pas du luxe pour que chacun puisse vivre dignement.

Le blocage des prix, des produits de première nécessité — alimentation, énergie, loyers — sont absolument nécessaires pour que la misère et l’exclusion reculent.

Les services publics doivent être reconstruits et développés : école, santé, transports, électricité, postes… pour renouer avec l’égalité.

La retraite à 60 ans à taux plein, volée aux salariés, doit être rétablie sans délai.

Au plan international, il faut rompre avec la politique guerrière et sortir de l’OTAN.

Tout cela exige de se soustraire aux diktats du capital en nationalisant des secteurs essentiels de l’économie et de la finance, en se libérant des traités-carcans de l’union européenne, en refusant de payer une dette qui relève de l’usure. Le bilan de l’euro doit être fait.

De telles mesures ne sont pas dans le programme de François Hollande et ne seront en aucun cas « données» sans de grandes batailles.

Les commissaires de la Commission européenne, les charognards de la marchandisation mondialisée, les vautours de la finance ne vont pas lâcher prise.

En France, comme en Grèce, ils veulent faire payer le peuple. Il va falloir beaucoup de courage, d’engagement, de luttes, de solidarité, pour faire reculer le pire, gagner ou regagner des mesures permettant des progrès sociaux et démocratiques.

Elisons de nombreux députés communistes qui seront des points d’appui et des relais à l’Assemblée nationale. Pour  la 6ème circonscription, Julie Meunier, sera la candidate du  Parti  communiste.

Faisons de cette victoire sur Sarkozy

un premier pas de la contre-offensive populaire !

 

Le bureau de section du parti communiste du Jarnisy

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Elections
commenter cet article
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 12:51

01.jpgLa commune de Valleroy commémorera le 41ème anniversaire de la stèle du cimetière russe et rendra hommage aux soldats soviétiques morts sous la tyrannie nazie au fond des mines de Lorraine de faim et de froid.

 

La section du PCF du Jarnisy sera présente à la commémoration et déposera une gerbe en mémoire de ces soldats assassinés par les hordes fascistes au service du patronat de l’époque.

 

Rendez-vous à 10 heures dans les bois de Valleroy et à 10 heures 30 devant la stèle


Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 13:06

http://www.sudouest.fr/images/2011/02/18/322113_sarko_460x306.jpg

Il flottait un air de résistance plus que bienvenu, un peu partout en France, pour refuser de se laisser voler le 1er Mai, qui, depuis cent vingt ans, est un moment syndical, une journée internationale de revendications sociales.

 

L’idée de cette journée a pris corps en 1889, quand la IIe Internationale a décidé de faire du 1er Mai une journée en faveur de la réduction du temps de travail, un hommage au combat des ouvriers américains de McCormick qui avaient réussi à imposer au prix de la vie de plusieurs d’entre eux, la journée de huit heures. Ceux-là arboraient le drapeau rouge, rouge du sang des ouvriers. Que Nicolas Sarkozy ose s’approprier cette date ne tient pas seulement du contresens. Tout son bilan, tout son programme ne vise qu’à déréglementer le travail, en allonger la durée…

Une fois encore, il a blâmé les 35 heures, fustigé la retraite à 60 ans, vitupéré toute règlemen- tation contenue dans le Code du Travail, vanté la baisse du coût du travail.

 

Mais il y a pire. Nous savons maintenant que l’OPA qu’il réalise sur le 1er Mai vise une ambition bien plus dangereuse que la seule régression sociale. Depuis le 22 avril, beaucoup de démocrates, y compris à droite, se sont alarmés du terrain glissant qu’il emprunte. Beaucoup se sont dit effrayés de ses discours aux relents pétainistes. Comme Pétain en son temps, il a appelé, à « abandonner cette vieille lutte des classes ». Et sur la place du Trocadéro, Nicolas Sarkozy a franchi un pas de plus dans le projet d’une société autoritaire, se permettant de déposséder la classe ouvrière de son histoire, de récupérer Jaurès, Moulin, Dreyfus.

« Posez vos drapeaux rouges et servez la France ! »a-t-il ordonné aux syndicats.

Dans « sa » France de demain, on obéit ou on abdique.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 18:07

0001A l'appel des organisations syndicales plus de 4 000 personnes ont répondu présent dans les rues de Metz,

pour dire clairement à Sarko et à sa clique leur mécontentement et de dégager le dimanche 6 mai 2012.

De nombreux militants du Jarnisy étaient présents dans le cortège

0002.JPG 0003-copie-1.JPG

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 22:43

http://images4.wikia.nocookie.net/__cb20110930145033/desencyclopedie/images/f/fb/CAsarko.jpgConnait-il la souffrance des travailleurs atteints des maladies professionnelles, amiante, TMS (troubles musculosquelettiques), silicose, sidérose (pneumoconiose causée par l'exposition prolongée à des particules de fer ou d’oxydes de fer Elle touche principalement les ouvriers de fonderies et les mineurs), surdité, cancers divers qui augmentent ,qui sont souvent sous déclarés.

-             Celui des centaines d’accidents mortels du travail, des mutilés du travail. 

 

-             Celui des 150 000 accidents cardiaques et 100 000 accidents vasculaires par an dont 1/3 et 50% liés au travail.

 

-             Celui des femmes qui gagnent 27% de moins que les hommes.

 

-             Celui des jeunes à 25% au chômage et à 80% en CDD.

 

-             Celui des séniors licenciés à partir de 55 ans et ne peuvent cotiser les annuités nécessaires pour une retraite décente.

 

-             Celui dans les bâtiments : les travaux les plus durs(1,1 million qui sont surexploités, maltraités, mal payés, accidentés, et souvent meurent sans retraite)

 

-             Celui sans délégués du personnel, sans comité d’entreprise, sans CHS CT

 

Ce n’est pas en occupant le Palais de l’Elysée que notre président connaitra le frisson de du travail, de la bonne sueur, du stress des luttes pour un salaire décent, du travail en continu, des nuits, des jours fériés, Noël et Nouvel An etc…

 

Claude Reignier

Membre du bureau

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 14:58

http://www.lefigaro.fr/medias/2012/01/22/0f3e70b6-451d-11e1-89d0-51f4dc7575e7.jpgLes Français se sont mobilisés plus que prévu et ont démenti les sondages lors de ce premier tour de l’élection présidentielle. Ignorés lors de cette campagne, les quartiers populaires ont exprimé de vives inquiétudes à travers, notamment, une abstention plus marquée. Il faut que leurs attentes et leurs demandes soient écoutées, il faut leur apporter des réponses concrètes et la place qu’ils méritent dans les débats de cet entre-deux tours.

Malgré la crise, malgré le capitalisme financier qui veut mettre au pas les États et les citoyens, les électeurs ont manifesté, dans un contexte très difficile, leur espoir en la politique, avec un taux de participation supérieur à 80%. Ils sont allés voter contre la résignation, contre la pensée unique et contre la domination des marchés et de l’argent roi.

Ce message d’espoir, nous le retrouvons dans le score de Jean-Luc Mélenchon, qui a su porter et ouvrir une autre voie tout au long de cette campagne. Mettre au pas la finance ; défendre les classes populaires, les ouvriers et salariés, l’emploi et l’industrie ; se battre pour une France, sociale, laïque et solidaire !

Les résultats du premier tour attestent du rejet profond de Nicolas Sarkozy et de sa politique de castes. Cinq ans de privilèges, cinq ans de casse des services publics, de l’école, de la santé, cinq ans de clivages et de stigmatisation du plus faible, les Français lui ont infligé en réponse un sévère camouflet.

En dépassant le score de son père, Marine Le Pen confirme que l’extrême droite s’est installée durablement dans notre pays et progresse d’année en année. Il faut lutter, avec force et détermination, contre la montée de la xénophobie et du racisme, contre le caractère réactionnaire et rétrograde du Front National.

A l’issue de ce premier tour, nous appelons les hommes et les femmes du Jarnisy à battre sans partage Nicolas Sarkozy et l’UMP, en se rassemblant derrière François Hollande. La Gauche est à un tournant historique et elle doit tirer les leçons du passé. Elle doit également répondre aux attentes du peuple français, qui souffre comme jamais sous la Vème République, voire depuis l’après-guerre. Nous devons nous mobiliser dans les urnes, dès le 6 mai, mais aussi dans les luttes sociales pour redonner du souffle et des espoirs aux Français.

 

Baus Jean

Secrétaire de section du PCF du Jarnisy

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 17:34

28042012.jpgSur le marché de Jarny de nombreux militants de la section du PCF du Jarnisy, dont une majorité de femmes, ont distribué plus de 500 tracts à la population en les appelant à porter leur vote du 2ème tour des élections présidentielles sur le candidat arrivé en tête au 1er tour.

La section envisage de continuer la distribution a différents endroits au cours de la semaine. Il faut battre Sarkozy et ses idées qui sont de plus en plus proches de celles du Front national

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 19:57

http://www.vetement-equitable.net/public/Rend%20ce%20Koin%20MOINS%20tranKil/article_sarko_drapeau.jpgLa droite a lâché ses fauves. Tels des loups, ils attaquent en meute, nous délivrant le triste spectacle d’un entre-deux-tours qu’on aurait aimé ne pas connaître. Nicolas Sarkozy multiplie les provocations pour se rallier les suffrages des électeurs  du Front national, plus gesticulant que jamais, le rictus hargneux contre les fonctionnaires, ces travailleurs « à statut » qu’il oppose aux « vrais travailleurs », contre les chômeurs, forcément « assistés », contre les immigrés, contre François Hollande et les autres forces de gauche, Jean-Luc Mélenchon, Eva Joly… Il choisit de déployer une stratégie de sidération du corps électoral qui ne peut servir, à terme, qu’à ériger un nouveau tremplin pour le Front national.

 

Les Fillon, Copé, Bertrand, Guéant, Kosciusko-Morizet, tous en ordre de bataille, dégainent en rafale. Le tir de boulets s’est concentré sur la CGT, Xavier Bertrand se permettant une attaque personnelle plus que déplacée sur la façon dont Bernard Thibault « s’occupe de son organisation ». Jean-François Copé, en chef de groupe, a osé demander que le temps de parole de la confédération syndicale soir décompté de celui du candidat PS. Ces flots de haine sont calculés, insupportables, mais ils révèlent en creux le poids du premier syndicat de France, qui vient d’appeler – la FSU l’a fait aussi – à battre Sarkozy le 6 mai, estimant nécessaire « pour le progrès social » d’élire un nouveau président de la République.

 

En toute chose, il faut savoir raison garder, dit le proverbe. En jouant la démesure, la droite montre ce dont elle est capable. Du pire. Elle révèle aussi sa peur panique de perdre la présidentielle, d’être ratatinée aux législatives, d’exploser en vol sitôt le deuxième tour passé. Il ne faut pas se laisser impressionner. Ni se laisser enfermer dans les contrevérités qui veulent faire croire, par exemple, que le vote des étrangers serait forcément « communautaire » ou que les immigrés seraient à l’origine des déséquilibres des comptes sociaux. Le piège, s’est de se laisser mettre sur la défensive et de retomber dans les ornières qui laissaient toute la place aux idées du Front national.

 

"La droite s’affole. Elle montre son vrai visage dans l’agressivité et ce qui s’apparente désormais à une stratégie de tension délibérée." Elle tombe toujours plus bas, et n’a plus que la haine comme ultime stratagème.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 17:44

Le chef de l’État tente une OPA sur la fête des travailleurs pour draguer les voix du Front National.

 Un discours aux relents pétainistes dénoncé par la gauche et les syndicats            

 http://ouvertures.info/wp-content/uploads/2012/01/sarko_salut_romain_ap_5.jpg

« Pendant cinq ans j’ai pu mesurer la puissance des corps intermédiaires  qui s’interposent entre le peuple et le sommet de l’État, ces corps intermédiaires qui prétendent souvent parler au nom des Français et qui, en vérité, souvent, confisquent la parole des Français »

Nicolas Sarkozy, 19 février 2012

 

http://anidom.blog.lemonde.fr/files/2010/11/petain_1928.1290968290.jpg

  «  Jamais, dans l’histoire de la France, l’État n’a été plus asservi qu’au cours des vingt dernières années par des coalitions d’intérêts économique et par des équipes politiques ou syndicales, prétendant fallacieusement représenter la classe ouvrière »

Philippe Pétain, 11 octobre 1940

 

Vu dans l’Humanité du mercredi 25 avril 2012

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article