Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PCF DU JARNISY 54
  • PCF DU JARNISY 54
  • : PCF du Jarnisy Section Henri Bezon
  • Contact

PERMANENCES HEBDOMADAIRES

Tous les vendredis de 16h à 18 heures
à La Maison du
 Peuple de Jarny,
elles sont ouvertes à tous!!!

VISITEURS :



compteur pour site web


compteur visite

Pcf du Jarnisy

Créez votre badge 

3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 20:47

http://startine.blogs-de-voyage.fr/album/mykonos/drapeau.3.jpgLa Grèce est à feu et à sang. Au-delà de quelques provocateurs qui font la joie des médias, c’est le peuple qui se révolte.

 

Que les politiques qui ont été à la tête de ce pays (conservateurs et sociaux-démocrates), n’aient pas su le gérer, c’est une chose. Mais le peuple n’en peut plus. On lui demande de se saigner – moins 22% sur le salaire minimum par exemple – tandis que 200 milliards d’euros des gros possédants sont déjà partis hors des frontières grecques.

Les armateurs ne paient pas d’impôts, ainsi que l’Eglise, plus gros propriétaire foncier du pays.

 

De plus, que penser des privatisations, du bradage des services publics, eau, électricité, gaz, téléphone, transports… Et plus on comprimera le pouvoir d’achat des Grecs, plus il faudra d’austérité. Seule l’augmentation des salaires favorise la consommation, l’investissement et donc le carnet de commandes des entreprises. Ajouter à cela la justice sociale et des leviers pour avoir une politique d’Etat serait la solution. Mais c’est se confronter à la recherche du profit maximum et rapide. Et des forces insoupçonnables s’y opposent, comme en Grèce.

 

NE NOUS Y TROMPONS PAS, LE PROBLEME DE CE PAYS EST LE NOTRE. IL SERT DE LABO A LA RESISTANCE DES PEUPLES.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans L'Internationale
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 17:33

http://partisocialistemetz.files.wordpress.com/2011/09/florange-hf.jpgToujours rien de concret quant au redémarrage de la filière liquide et de l’étamage 2 !


 

Le président de la République a fait par l’intermédiaire d’un communiqué de presse des annonces concernant des investissements et le redémarrage de la filière liquide au 2ème semestre. Tout d’abord, ces annonces sont le résultat de la mobilisation des salariés et des Organisations Syndicales et bien sur d’une opération électoraliste. La CGT tient à rappeler qu’une partie de ces investissements étaient déjà prévus dans le cadre de l’acceptation du chômage partiel (APLD) par les pouvoirs publics. De plus les investissements sur la cokerie étaient déjà à l’étude, ceux-ci sont indispensables pour continuer à alimenter le site de Dunkerque et assurer la sécurité du site sachant que cette installation est classée Seveso 2.

Pour mémoire, cette installation fonctionne normalement et n’est pas liée à l’arrêt de la filière liquide. Nous avons toujours en mémoire les promesses non tenues du président de la république à Gandrange avec à la clé, la fermeture de l’aciérie de ce site. Les sidérurgistes n’ont pas seulement besoin d’annonces mais surtout d’actes. L’avenir de Florange passe par le redémarrage immédiat de notre filière liquide et de l’Etamage. Ce ne sont pas les commandes qui manquent puisque le groupe reconnaît refuser celles qu’il juge insuffisamment rentables. De plus il a annoncé qu’il allait acheter 60 000T de brames à Seversthal pour alimenter Brême et Gand. Ce dont nous avons besoin, ce sont des investissements aussi bien sur la recherche et développement que sur l’ensemble de nos installations des HFX aux Usines à Froid.

Les profits existent au sein d’Arcelor Mittal (2,3MDS) la priorité doit être investie pour l’avenir avec au cœur de l’économie, l’humain d’abord. Alors que Mittal va verser aux actionnaires 53% des bénéfices nets en 2011 au lieu des 46% en 2010 en dividendes.

La CGT ne laissera pas le débat sur la politique industrielle exclusivement au patronat et au gouvernement. Les salariés qui contribuent à la création de richesses doivent avoir leurs mots à dire et être force de proposition.

C’est dans cet esprit que la CGT va organiser une journée d’action sur l’industrie le 22 mars 2012 à Florange

avec à l’ordre du jour la défense de la sidérurgie en France et en Lorraine. Pour la CGT, la défense de l’industrie s’inscrit dans le cadre de la défense de la filière Sidérurgie automobile.

 

La section du Parti communiste français du Jarnisy s’associera à cette journée de lutte

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique regionale
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 11:42

Capture888.PNG

La Section PCF du Jarnisy était mobilisée à Metz pour soutenir les salariés d' ArcelorMittal engagés dans un combat de longue haleine: le redémarrage des hauts-fourneaux de Florange.

Cette manifestation était marquée par un appel de la Confédération européenne des Syndicats (CES) pour dire NON à la violence des politiques antisociales et de régressions au nom de l'austérité.

Jours aprés jours, nous devons poursuivre la lutte car comme l'expliquait Henri Krasucki, ancien secrétaire général de la CGT : "renoncer à mener la lutte de classe équivaudrait pour la classe ouvrière à se livrer pieds et mains liés à l'exploitation et à l'écrasement !".

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 16:53

http://www.superno.com/blog/images/roger_tirlicien.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ROGER TIRLICIEN, PRESIDENT DU GROUPE COMMUNISTE AU CONSEIL REGIONAL DE LORRAINE


«Je partage les craintes des salariés d’ArcelorMittal de Florange. Sur un plan purement technique, chaque jour qui  passe rend plus difficile le redémarrage du haut-fourneau, d’autant plus qu’aucun investissement n’a été fait pour entretenir cet outil de travail. Comme eux, je suis convaincu que le rapport cache une fermeture programmée. Mittal et le gouvernement veulent évacuer la question sociale, et celle du devenir de l’industrie, du débat, alors que se profilent les élections présidentielles et législatives.

La Lorraine connait un taux de chômage de presque 10%. Dans certains quartiers, il atteint 27%. Dans ce contexte, la fermeture de Florange serait une véritable catastrophe économique et sociale. Des milliers d’emplois sont directement ou indirectement menacés. A court terme, les services publics en subiront aussi les conséquences négatives car une telle fermeture provoquerait immanquablement une baisse de recettes fiscales. La stratégie de Mittal nous menace doublement.

Or, les sites de Rodange et de Schifflange sont aussi menacés.

Le chef de l’Etat et le gouvernement sont complices de Mittal. Ils ne font rien pour contrecarrer ses projets. Ils n’ont rien fait pour l’obliger à investir dans la modernisation du site. L’Etat doit agir. Il doit assurer le maintien du site, avec ou sans Mittal.

Pour nous communistes, la politique a le pouvoir sur la finance et les banques

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 14:04

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/69/Lorraine_region_locator_map.svg/280px-Lorraine_region_locator_map.svg.pngMalgré ses 100 000 travailleurs frontaliers, la Lorraine compte 152 460 demandeurs d’emploi, soit une hausse de 3,4% en 2011. Principales victimes, les jeunes et les séniors (+14,6%). Le Directeur régional de pôle emploi en Lorraine, ne cherche pas à masquer la réalité des chiffres. Et tant pis si, de semestre en semestre, ils maintiennent une courbe sombre presque sans surprise. La région a atteint en décembre 201 son plus haut niveau historique de demandeurs d’emploi avec 152 460 chômeurs.

Le taux de chômage atteint en Lorraine les 9,5% de la population active, contre 9,3% en France métropolitaine et ce malgré les quelques 100 000  travailleurs frontaliers, dont près des trois quats émigrent chaque jour vers le Grand-Duché. Leur nombre est d’ailleurs en progression de 3,4% en 2011, pour un total aujourd’hui estimé entre 76 500 et 77 000.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Economie
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 06:19

http://www.estrepublicain.fr/fr/images/1E2C5DFD-278F-499B-A848-77CDA1406706/LER_15/photo-d-illustration.jpg750 000 C’est le nombre d’emplois industriels supprimés en France depuis 10 ans. Fruit d’un modèle économique purement matérialiste, quasi impérialiste du gouvernement Sarkozy. De cet Etat qui, depuis les années 70, a littéralement abandonné le secteur industriel : La sidérurgie, la métallurgie, l’automobile, la chimie, des pans entiers ont été balayés, asphyxiés, rayés de la carte.  Conséquences d’un monopoly financier grandeur nature auquel s’adonnent les donneurs d’ordres et les multinationales qui s’enrichissent sur le dos des salariés. Des salariés qui voient, du jour au lendemain, leur vie tourner au cauchemar, qui voient leurs projets de vie suspendus, voire brisés.  Notre circonscription n’est pas épargnée par cette politique de la terre brûlée. Partout nos industries sont menacées. Partout, des hommes, des femmes se battent pour sauvegarder leur outil de travail et leur savoir-faire.

Il est temps de refuser cette société de l’argent roi, où les salariés sont considérés comme des Kleenex que l’on jette après utilisation, où des familles entières vivent sous pression, avec la peur du lendemain.  Aujourd’hui, un débat national sur l’avenir de l’industrie française s’impose. Arrêtons les effets d’annonces et autres promesses électoralistes et redonnons à la France une politique industrielle d’ambition. Le combat qui est mené aujourd’hui nous concerne tous. C’est l’avenir de l’emploi industriel de la  France qui est en jeu, c’est l’avenir des générations futures !

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 05:13

http://static.mcetv.fr/img/2012/01/%C3%A9lection-pr%C3%A9sidentielle-2012.jpg

Pour la 2ème fois, en 2012, les élections Présidentielles et législatives seront concomitantes. Ces deux élections revêtent, chacune à leur niveau, des enjeux de classe importants. Les salariés, le monde du travail et de la culture… ont bien saisi ces enjeux.

 

Les élections présidentielles, le niveau du débat politique, la politique spectacle, les « affaires » et déballages de tout genre occultent les véritables préoccupations du peuple, du monde du travail, leurs revendications pour l’emploi, les salaires, le retour de la retraite à 60 ans et 55 ans pour les métiers pénibles… Elles relèguent au second plan les élections législatives et les débats nécessaires de la représentation nationale sur les sujets qui intéressent les salariés et leur avenir. Elles bafouent la démocratie représentative et enterrent la réelle démocratie directe des travailleurs et du peuple pour lequel nous luttons. La réforme des retraites en 2010 est emblématique de la dérive autoritaire de l’Etat. Contre l’avis de millions de salariés et de retraités, c’est en force que le gouvernement a fait passer sa loi, allongeant la durée de cotisations à 42 ans.

 

Le patronat, les dirigeants de l’UMP, mettent leurs pas dans ceux du FN en annonçant dès maintenant la poursuite de la privatisation et de la casse du service public et de l’emploi, l’accélération de la réforme des retraites pour aller vers une retraite à 65 ans ou 67 ans, une réforme de l’assurance maladie impliquant davantage les assureurs privés, l’instauration autoritaire de la « TVA sociale », véritable recul de civilisation, la mise en cause des salaires et du Smic, des conventions collectives, une attaque frontale contre les libertés.

Les travailleurs, les salariés, les pauvres exigent plus de fermeté contre les capitalistes et les riches, plus d’actes concrets permettant de combattre la pauvreté tout de suite et jeter les bases d’une société plus juste et plus humaine. Les travailleurs ont besoin plus que jamais de renforcer le courant politique révolutionnaire en luttant pour des changements fondamentaux. Leur vote aux prochaines élections présidentielle et législatives sera d’autant plus utile qu’il permettra de renforcer le poids de ceux qui agissent réellement pour des changements radicaux et pour combattre les ornières d’une gestion de gauche de la même austérité pour les pauvres.

 

Votons pour les candidats

du Parti Communiste Français

 

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Elections
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 11:15

Capture1.JPGLa journée du 29 février 2012 doit être une GRANDE JOURNEE D’ACTION ET DE MOBILISATIONS, avec des initiatives, rassemblements, défilés, conférences de presse, et surtout des dépôts partout de Préavis de grève et d’appels à cesser le travail !

Dans un contexte de colère générale en Europe contre les politiques d’austérité qui impactent négativement le développement économique et social et génèrent des inégalités de plus en plus criantes et dans le contexte de campagne électorale en France où un certain nombre de candidats à la présidentielle formulent des propositions qui ne répondent pas aux attentes des agents publics et des salariés, comme sur les retraites, les salaires et les traitements des fonctionnaires, le développement de l’emploi et notamment de l’emploi public, la résorption de toutes les formes de précarité et l’instauration de nouveaux droits attachés à l’individu et garantis collectivement, dans le public comme dans le privé, notre objectif, est de

METTRE DU BRUIT ET DE LA COULEUR DANS LES RUES LE 29 FEVRIER.

Cette journée rassemble les revendications de tous les salariés : en Europe dans le cadre de la Confédération Européenne Syndicale. Nous devons réussir ce rendez-vous qui doit montrer notre capacité à mobiliser et à lutter contre l’attentisme !

Manifestations en Lorraine.

METZ: 15 h Place de la Gare.

NANCY: 14h30 Place Dombasle.

EPINAL: 14 h Préfecture.

BAR-LE-DUC: 14h30 Gare SNCF.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 11:49

http://i.huffpost.com/gen/502098/thumbs/s-AFFICHE-SARKO-large300.jpgLe cadre de la campagne de Nicolas Sarkozy est désormais posé, c’est du 100% réac ! Pour séduire l’électorat d’extrême droite, il refuse le mariage homosexuel et relance le débat sur l’identité nationale qu’il oppose à la religion musulmane. Sans honte, il ose prétendre que « la France est née de la rencontre entre la volonté des rois et celle de l’Eglise ».  Le peuple n’existe pas et même Jeanne d’Arc n’est plus qu’un point de rencontre entre la couronne et la croix…

C’est l’histoire revue par Nicolas-Du-Chardonnet et ses cohortes intégristes. Que Marine Le Pen ne s’inquiète pas ! Si elle ne parvenait pas à réunir les parrainages nécessaires à sa candidature, ses idées seraient bien présentes dans la campagne électorale.  Et si c’était le but ?

Le Figaro Magazine n’est pas encombré ce week-end de grands desseins, mais de calculs minuscules.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Elections
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 10:02

http://www.assemblee-nationale.fr/13/tribun/photos/1463.jpgLa section Henri Bezon du Parti communiste français du Jarnisy aura le plaisir d’accueillir pour son repas républicain du 4 mars 2012 à 12 heures dans la salle Jean Lurçat André Gérin (ancien maire de Vénissieux) et député du Rhône .

A cette occasion ,Il dédicacera son livre :

http://www.blogandregerin.fr/images/120129_couverture_Ghettos.jpg

Au risque de choquer son camp politique, il explique comment la réalité l’a conduit à faire de la sécurité sa priorité. Une fois encore, il somme la gauche de prendre cette question à bras le corps, faute de quoi elle verra une partie significative de son électorat choisir l’abstention ou, pire, le Front National.

Sa parole est celle d’un militant de la République.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article