Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PCF DU JARNISY 54
  • PCF DU JARNISY 54
  • : PCF du Jarnisy Section Henri Bezon
  • Contact

PERMANENCES HEBDOMADAIRES

Tous les vendredis de 16h à 18 heures
à La Maison du
 Peuple de Jarny,
elles sont ouvertes à tous!!!

VISITEURS :



compteur pour site web


compteur visite

Pcf du Jarnisy

Créez votre badge 

27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 12:37

http://1.bp.blogspot.com/-jwOvaUBgwyU/Tphh42R_w8I/AAAAAAAAAeE/J65uCvJ8NuA/s400/riches-922a5.jpg« La dette publique grecque était de 120%du PIB à la
veille du premier plan, elle est maintenant de plus de 160% »


A cause d’elle l’Europe ne tenait que sur un fil… La dette publique grecque de 400 milliards d’euros est la plus faible de la zone (avec celle du Luxembourg) mais, en son nom et grâce à elle, les leaders européens, Merkel et Sarkozy, ont réussi à manipuler les opinions en jouant, appuyés par les médias, sur la peur de la faillite pour renflouer les banques, baisser les salaires, défiscaliser les riches, faire grimper les dividendes, s’envoler le crédit, s’aggraver la récession en imposant l’austérité pour sauver ce qui est essentiel à leurs yeux : la rente financière du capital.


 De mensonges en duperies, les politiques en Europe semblent guidées par une funeste trinité : l’obstination, l’aveuglement et le cynisme.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans L'Internationale
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 12:34

http://www.lefigaro.fr/medias/2008/08/20/2148392e-6ea0-11dd-89b6-247c54056501.jpgCombien faudra- t-il de soldats français morts pour que le gouvernement français et Nicolas Sarkozy comprennent que leur stratégie en Afghanistan est vouée à l’impasse ? Sont-ils sourds à ce point pour ne pas comprendre que l’armée française n’a rien à faire dans cette région du monde ?
Pour ne pas comprendre que la seule présence d’un treillis étranger, dans ce pays comme partout ailleurs, ne peut jamais être comprise comme une aide, même si, çà et là, l’acte humanitaire voudrait masquer les armes ?
En réalité, en Afghanistan comme en Libye et sur d’autres théâtres d’opérations, la présence militaire occidentale, désormais toujours sous le sigle de l’Otan, n’est rien d’autre que la pérennisation d’une domination géopolitique et économique. Jamais pour le bien des peuples. Il est d’ailleurs difficile de faire la part des choses entre le candidat Sarkozy qui pérorait en affirmant que la France n’avait rien à faire en Afghanistan, et le président Sarkozy, qui renforce les troupes françaises à Kaboul et qui voudrait maintenant faire croire qu’il pourrait rappeler les soldats.
A Paris comme à Washington, il y a bien longtemps que l’humeur politique a changé vis-à-vis de l’Islam politique et donc vis-à-vis des talibans afghans.
Reste que le retour des islamistes à Kaboul est de plus en plus probable. Le président afghan vient d’ailleurs de recevoir le sanguinaire leader pachtoun Gulbuddin Hekmatyar, l’un des assassins du président communiste Najibullah. Dix ans après le déclenchement de la guerre, la boucle occidentale serait donc bouclée sur le dos des soldats français ?

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 18:30

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-03/2011-03-09/article_marine_lepen.jpgL’histoire nous a enseigné un invariant de XXème siècle. Quand l’extrême droite se met à parler de social, le danger lui aussi devient extrême. Les fascismes ne furent rien d’autre qu’un projet de régénération totale de l’homme pour rejeter modernité et progrès.
Le Pen utilise habilement le même argument mais pour critiquer les nations réduites à la dimension marchande. Ne l’oublions jamais. Si fifille-nous-voilà met du social dans sa haine, c’est par conviction : le dieu de l’homme fasciste, c’est l’homme nouveau lui-même, et, au-delà de lui, son peuple et sa race. Ces relents nous ramènent, par un mouvement d’involution, aux années 1930…
Le pire fut le fascisme à l’échelle du continent. Mais le meilleur fut le Front populaire.
« L’avenir à chaque instant presse le présent d’être un souvenir. » Le poète a toujours raison. Non ?


Lu dans l’Humanité

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 18:41

http://www.cfaprovence.com/photomanif/europe_8.jpgLa politique européenne du gouvernement est pour le moins déconcertante, voire incohérente. Deux exemples :
    Les retraites : La France ne peut plus être le seul pays de l’union européenne où les salariés partiraient en retraite à 6O ans. Il faut travailler plus pour garantir notre système social. Tous les pays de l’U-E l’ont fait, donc nous devons nous aligner (avec les uns).
    La taxe sur les transactions financières dite aussi taxe Tobin. Le candidat UMP en précampagne  ou campagne en 2OO7 présidentielle la déclare absurde et argue qu’aucun pays ne l’appliquera. A quelques mois de l’élection, le prince élyséen, pour redorer son blason passablement terni et faire passer la pilule de TVA sociale, fait volte- face et décrète qu’elle se fera     en France. La Grande Bretagne et particulièrement l’Allemagne n’y sont pas favorables ; qu’à cela ne tienne, le locataire du château persiste et signe (sans les autres).

Deux exemples parmi tant d’autres, pour démontrer l’incohérence et l’échec patent de ce gouvernement et de sa majorité.

Il est temps d’ouvrir portes et fenêtres pour aérer et créer un grand courant d’air qui nous débarrassera de cette clique de suffisants catastrophiques.

Deux élections s’offrent à nous pour voter et faire en  faveur d’une gauche à l’écoute de son peuple. Rejetons dans les oubliettes de l’histoire cette majorité, ces financiers et tous leurs serviles serviteurs !

(C’est un vœu pieux car sans candidat communiste pour un programme communiste, il ne pourra rien y avoir de bon)



Alain Costantini
Membre du bureau

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans L'Internationale
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 18:28

Capture17.PNGDéjà chanoine d’honneur en l’église Saint-Jean-de-Latran de Rome depuis 2007 par le bon vouloir de Benoît XVI, voilà que Nicolas Sarkozy s’est fait passer autour du cou le collier de la Toison d’or par le roi Juan Carlos d’Espagne.


C’est dans les salons d’apparat du palais royal qu’il a reçu cette distinction un tantinet monarchique après avoir entendu le monarque louer « sa hauteur de vue » et « sa capacité à agir ». Moyennant quoi, le président de la République française, très flatté à en juger par les photos, a salué le roi et son ancêtre Louis XIV en louant « la couronne » qui s’identifie « à la démocratie espagnole ».
De Louis XIV à la démocratie, le rapprochement est un peu osé. Pour ce qui est de la France en tout cas, la transition s’est faite avec quelques raccourcis, au propre comme au figuré.
Mais il a osé et c’est depuis le royaume d’Espagne, avec son collier, que le chef de l’Etat a fait la leçon à l’opposition républicaine qui, en France, ne l’a pas accompagné « pour la réforme des retraites ou la règle d’or ».
Demain, il est battu, il sait où s’exiler

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 12:54

Capture16.PNGEtaient présents à cette réunion : Christian Tabaglio membre du CN
Jean Baus : secrétaire de section du Jarnisy et Elise Baus




Pour nous donner plus de force, nous proposons de travailler autour de trois thèmes:

•    Plus de force pour les luttes: emploi, logement, pouvoir d'achat, santé, école...nous voulons mettre en commun nos expériences et nous donner des outils pour rassembler encore plus largement et bousculer le calendrier politique, remporter des victoires.


•    Plus de force pour faire reculer le fatalisme et pour faire grandir les idées qui font mal à la bourgeoisie. C'est la faute à la dette...Mais  qu'est ce que cette fameuse dette sinon la dîme réclamée par ceux qui s'enrichissent de la spéculation, comme les seigneurs d'avant la Révolution réclamaient aux paysans affamés le blé qu'ils cultivaient. Les gouvernements ont  volé  le Non à la constitution européenne.  Aujourd'hui, avec l'Euro, la France – comme les autres pays européens- n'a plus le droit de produire sa propre monnaie. Elle doit emprunter à des taux très élevés aux marchés financiers qui se gavent! C'est cela la dette! Faisons grandir le refus de la payer et l'exigence que notre peuple reprenne ses droits.


•    Plus de force pour unir le peuple de France avec une organisation communiste combative et solidaire qui aide les exploités à ne pas se faire avoir et se laisser diviser.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 19:18

http://a34.idata.over-blog.com/0/26/78/91/AVEC-JACKY-HENIN-A-LAIGNEVILLE/316897_10150376909257317_600922316_10285368_1864673421_n.jpgL’austérité étouffe la croissance réelle, celle de l’activité, diminuant les rentrées d’impôts et de cotisations, aggravant les gâchis du chômage ou du travail précaire. Les déficits se maintiennent donc.


Les 30 milliards d’allègements de cotisations sociales, la baisse de l’impôt sur la fortune, la suppressions de la taxe professionnelle, les cadeaux en cascade à un patronat qui en aura reçu tant et plus, au terme de ce quinquennat, plombent les comptes publics. Ceux-ci portent également la croix du soutien massif, sans contrepartie, accordé aux banques ou à des grandes entreprises, dans l’automobile notamment. Moyennant quoi, ces dernières licencient et les premières encaissent l’argent prêté sans intérêt ou presque par la BCE – 500 milliards d’euros sur trois ans à 1% !-, se gardent bien d’accorder des crédits aux PME et spéculent auprès des marchés avec ces sommes colossales.


Les agences de notation comme Standard &Poor’s, directement contrôlées par des fonds financiers, les servent avec zèle : après la perte du triple A, une hausse d’intérêt d’un point sur les emprunts augmenterait de 10 milliards la charge de la dette cumulée sur cinq ans.
Le serpent financier nous étouffe et il se mord la queue, précipitant,
par sa gloutonnerie, les pays dans des abimes économiques.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 17:45

Capture11-copie-1.PNGLe personnel pénitencier de la prison de Metz Queuleu  est en lutte  contre la suppression d’un mirador de la prison. Comme dans toutes les prisons de France, la population carcérale est en surnombre et la sécurité ne peut plus être assurée correctement.
La suppression d’un mirador, à comme seul objectif  de compresser encore un peu plus le personnel pénitencier dans cette prison. A ce jour, la seule réponse que le gouvernement a apporté à leurs revendications c’est : l’envoi d’une compagnie de CRS.
Cela nous rappelle étrangement ce qui s’est passé dans les aéroports de France pour les fêtes de Noël
POURQUOI LE M. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE N’A- T-IL PAS ETE  PRESENTER SES VŒUX AU PERSONNEL  DE CETTE PRISON  LORS DE SA VISITE A METZ LE 1ER JANVIER 2012 ?


La section du Parti Communiste du Jarnisy apporte son soutien au personnel en lutte.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique regionale
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 10:31

1.jpgL’herbe est-elle tellement plus verte Outre-Rhin ? Tous les libéraux de l’Hexagone ont les yeux braqués sur l’Allemagne, qui affiche un taux de chômage de 7,1%, soit 3 points de moins qu’en  France. Mais à quel prix ? La physionomie actuelle du marché du travail allemand doit beaucoup aux réformes Hartz, adoptées entre 2003 et 2005 sous l’égide du chancelier social-démocrate Gerhard Schröder : réduction drastique de la durée d’indemnisation des chômeurs, qui passe de 32 à 10 mois ; développement des « mini-jobs », petits boulots à temps partiel payés 400 euros par mois ; embauche de chômeurs longue durée à 1 euro de l’heure pour faciliter leur « réinsertion », etc…. En clair, le chômeur est invité à accepter…n’importe quoi !
Résultats, toutes les statistiques font état d’une paupérisation à marche forcée.
Le taux de pauvreté a grimpé de façon spectaculaire, passant de 10% en 2000 à plus de 15% (12 millions de personnes) aujourd’hui. Dans le même temps, la proportion de travailleurs occupant des emplois précaires (CDD, temps partiel, mini-job, intérim) s’est accrue de 20%. Par ailleurs, 2 millions de salariés allemands touchent moins de 6 euros de l’heure. Il faut dire que, dans ce paradis terrestre les employeurs ne sont pas gênés par la SMIC : il n’y en a tout simplement pas !
Les rémunérations minimales sont négociées branche par branche.
Le vieux rêve du patronat français

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans L'Internationale
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 19:18

http://www.devoir-de-philosophie.com/images_dissertations/134805.jpgCe mercredi 11 janvier 2012, le tribunal de grande instance de Paris s’est déclaré incompétent quant à la demande des héritiers Renault en réparation de la nationalisation sanction de 1945

 Avant de commenter plus avant cette décision, nous voulons ici saluer la mémoire des victimes courageuses de la répression au sein de la SA Renault, propriété quasi exclusive de Louis Renault. Non contente de développer ses capacités de production au service de l’occupant, la SAUR pratiqua une répression féroce, mit ses réseaux de délation au service de la chasse aux résistants, aux militants politiques clandestins et aux syndicalistes. Traqués, dénoncés nommément par la direction de la SAUR à la police, arrêtés, torturés, livrés à la Gestapo, certains comptèrent parmi les fusillés du Mont Valérien, les autres furent internés et déportés. Il est obscène qu’aujourd’hui les héritiers de Louis Renault tentent d’apitoyer les Français sur le sort de leur grand-père, reprenant les affabulations de toute une clique de nostalgiques de Vichy, dans le seul objectif, in fine, d’obtenir des dédommagements, sans avoir un mot pour les véritables héros, ces ouvriers qui ont su résister, et qui l’ont, pour certains d’entres eux, payé de leur vie.

 Le TGI a motivé sa décision sur le fait que les consorts Renault ne justifient pas que l’ordonnance du 16 janvier 1945 constitue une décision administrative. Plus encore, le fait de poser une question prioritaire de constitutionnalité pour l’établir suffit à démonter qu’il n’est pas manifeste que l’ordonnance n’a pas valeur législative.

 Le TGI décide en conséquence que la demande des consorts Renault n’est pas de son ressort, c'est-à-dire qu’il est incompétent, et que seules les juridictions administratives peuvent juger ce cas. Rappelons ici que, dans la voie administrative, le sujet a déjà été jugé en 1959 et 1961 par le conseil d’Etat et que les héritiers Renault ont perdu.

 Seconde conséquence : le Tribunal, qui n’est pas compétent, ne peut transmettre la question prioritaire de constitutionnalité.

 La décision du TGI dit aussi recevables les interventions volontaires, dont celle de notre association. Cette intervention, n’étant pas contestée par les consorts Renault, cela allait sans le dire, mais va encore mieux en le disant.

 Cette première étape est positive, et nous nous en félicitons. Toutefois, les enjeux sont tels que les héritiers Renault ne vont pas forcément renoncer aussi simplement. Il convient donc de rester mobilisés et vigilants. A nous de faire connaître la réalité de la collaboration de Renault avec l’occupant, qui lui a attribué un taux de profit supérieur à celui de tous ses autres fournisseurs. A nous de faire connaître aux Français d’aujourd’hui la dure réalité de la répression dans les usines Renault pendant la guerre.

 Paris le 11 janvier 2011

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article