Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 17:15

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/images/F0AC7C36-10B7-43C8-A647-DC9D000FBF79/LRL_03/virgin-megastore-la-fermeture-confirmee.jpgLe syndicat SUD et le CE ont obtenu que les deux magasins Virgin de Metz et de Toulouse ne soient pas fermés grâce à une ordonnance de la justice. Ces derniers avaient saisi le tribunal de grande instance pour faire annuler les fermetures voulues par la direction.

« Nos collègues de Metz et  Toulouse vont pouvoir souffler » s’est réjoui Sylvain, syndicaliste chez SUD.

48 salariés étaient menacés par le projet de Jean-Louis Reynard, président du directoire du distributeur de biens culturels, qui a d’ailleurs dû quitter son poste.

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique regionale
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 11:02

http://www.loractu.fr/Resources/contents/images/Arcelor4/initial.jpgL’Humanité du 11 mai relate la longue lutte des « Gandrange » pour sauvegarder et développer l’activité du site ArcelorMittal.

J’ai été impressionné par la démarche exemplaire entreprise depuis trois ans.

Les travailleurs et la CGT veulent pousser les portes du pouvoir politique, ils s’emploient à rassembler tous ceux qui sont concernés par l’avenir du projet, c’est-à-dire beaucoup de monde !

Le président du conseil régional de lorraine évoque la nécessité d’une rencontre « gouvernement- groupe mondial ArcelorMittal ».

Hollande, venu en mars devant les « Gandrange », a déclaré qu’il fallait penser, aux investissements industriels de demain.

Les dossiers sont sur la table, nul ne peut les ignorer.

Bravo aux « Gandrange ».

Yves Renevot (Le Mans)

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 18:18

3-copie-1.jpgLa CGT organisait à Pont à Mousson un meeting pour la réindustrialisation de la Lorraine. Plus de 300 adhérents ont participé à ces travaux.

La lorraine est une terre industrielle, pourtant en 10 ans, nous avons perdu, 27%  d’emplois en 10 ans (50 000) alors que la moyenne nationale est de 17%.

 Le meeting d’hier était un moyen de sensibiliser les adhérents venus de diverses industries lorraines

Un adhérent a cité ainsi l’usine de production de pâte à papier pour le Grand Est. De la même manière des camarades de la CGT de Gandrange préconise l’ouverture d’une aciérie électrique à Gandrange

Toutes ces propositions et bien d’autres seront examiné en décembre lors d’assises régionales

Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 18:42

http://www.wmaker.net/etreinformer/photo/art/default/3912669-5891088.jpg?v=1330261576Lors de la campagne des élections présidentielles d’importants rassemblements dans tout le pays ont permis  d’affirmer une réelle exigence de changer la société et aussi un Parti Communiste offensif et debout.

Cependant durant la campagne, un nouveau traité européen, le Traité sur la Stabilité la Coordination et la Gouvernance (TSCG), a été occulté ou alors trop peu évoqué. Or, si celui-ci est ratifié par tous les états membres de l’Union Européenne (UE), il imposera à tous les pays « la règle d’or » dans le but de rembourser aux spéculateurs les dettes et les déficits  publics. Il s’agit d’une machine de guerre contre la Sécurité Sociale, les collectivités locales et les Services Publics, c’est-à-dire une arme contre les peuples et toutes leurs conquêtes ouvrières et sociales.

Nous pouvons comprendre aisément le silence de la droite et du Parti Socialiste sur un thème rappelant leur défaite du référendum du 29 mai 2005 au sujet du Traité Constitutionnel Européen (TCE).

Mais nous communistes, nous qui avons combattu le traité de Maastricht en 1992 dont les conséquences ont été et sont encore un désastre social, nous communistes qui avons été opposés à la monnaie unique, nous communistes qui avons été contre le pacte de stabilité et toute sa vague de privatisations, nous communistes qui avons vigoureusement contribué à la victoire du NON lors de la consultation pour le TCE,  ne devons-nous pas nous mobiliser et tout mettre en œuvre pour que ce TSCG ne soit pas ratifié ? 

Ce dernier prévoit une réduction autoritaire des déficits publics et de la dette qui conduirait, dès 2013, à couper plus de 80 milliards d’€ dans les dépenses publiques de l’Etat.

Ce nouveau traité est d’une brutalité inouïe. Même renégociée, sa mise en œuvre supposerait d’infliger une défaite majeure à la classe ouvrière et de franchir un pas décisif pour transformer l’UE en une dictature supranationale démembrant ce qui reste de la démocratie politique et de la souveraineté des nations d’Europe.

Pourquoi faudrait-il laisser au Front national le monopole apparent du refus à cette UE ?

Dans toute l’Europe, le rejet de cette politique d’austérité s’exprime dans les urnes et dans les grèves qui se multiplient. C’est le cas en Grèce, en Espagne, au Portugal, en Grande-Bretagne et aussi en Allemagne.

Dans une période où les effets de la mondialisation capitaliste risquent de passer à la vitesse supérieure, se présente la campagne  des élections législatives.

Nous communistes, avec ou sans nos partenaires du Front de Gauche, ne sommes-nous pas face à nos responsabilités ?

Si le TSCG est ratifié, qui peut croire au « changement, c’est maintenant » ?

Ne faut-il pas bousculer toute la gauche, c’est-à-dire tous les partis se réclamant de la cause des travailleurs ?

Ne faut-il pas conditionner nos appels à voter le candidat de gauche le mieux placé pour le second tour des élections législatives du mois de juin 2012, sur l’engagement de voter contre le TSCG ?

Tout se discute, comme participer ou non au gouvernement. Aussi, il faudra établir les critères sur lesquels portera la discussion, car nous avons déjà eu 2 expériences gouvernementales avec les socialistes: tous ces gouvernements qui n’ont pas osé poser le problème de la rupture avec l’UE ont été amenés à prendre des mesures anti–sociales, même s’il y a eu quelques avancées!

La participation de ministres communistes au gouvernement, dans le cadre de l’UE, ne permet pas de modifier la situation en faveur de la classe ouvrière.

 

Aussi, d’aucune manière le PCF ne peut participer à un gouvernement qui ne se prononce pas contre la ratification du TSCG. Nous savons que Hollande veut une renégociation et élaborer une loi organique. Ce qui aboutira à faire passer le traité!

Nous avons mobilisé pendant la campagne des centaines de milliers de personnes dans nos meetings. C’est la direction du parti qui doit se saisir de cela et appeler à une campagne nationale contre la ratification du TSCG avec tous les partis qui partagent cette position.

Un tel rassemblement n’est pas seulement le problème d’une section ou d’une fédération, mais de tout le parti. C’est à la direction du parti de prendre la tête d’une manifestation contre la ratification du TSCG et nous serons suivis!

 

Après avoir chassé Sarkozy nous devons aussi chasser la politique d’austérité qui nous éloignerait encore un peu plus de la démocratie. Il existe dans notre pays trop de reculs et de souffrances pour se contenter uniquement d’avoir battu la droite.

Désormais, des actes politiques de classe s’imposent. Nous communistes, prenons nos responsabilités ! Débattons et décidons !

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 18:33
Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 17:42

2.jpgDU PAIN SUR LA PLANCHE

Ayant passé le Code du travail à l’acide des exigences du MEDEF depuis 10 ans, Sarkozy laisse un grand chantier de reconstruction :

 

  1. Il faut restaurer l’ordre public social et la hiérarchie des sources de droit. Il faut autant de contrats que possible mais autant de lois que nécessaire. Entre une loi et un accord, c’est le « principe de faveur » qui doit l’emporter à nouveau.
  2. Les durées de travail sont d’ordre public : la durée légale à 35 heures tout comme la durée maximale à 48 heures. La possibilité de déroger par accord aux 48 heures, rendue ouverte par la loi Bertrand d’août 2008, doit être supprimée. L’article 40 de la loi Warsmann de mars 2012 permettant la remise en cause des durées du  travail et des salaires doit être abrogé-comme la loi TEPA.
  3. Diminuer les contingents annuels d’heures supplémentaires, rendre la majoration de celles-ci plus   couteuse que l’embauche, restaurer 2 jours de repos consécutifs dont le dimanche.
  4. Stopper la précarité : pas plus de 5% de précaires par entreprise de plus de 20 salariés. Suppression de toute forme d’aide aux entreprises qui font de la précarité un mode de gestion du personnel.
  5. Etablir une nouvelle forme de contrôle qui fasse payer très cher tous les licenciements abusifs, boursiers, à ceux qui »délocalisent » pour augmenter leurs profits. Légiférer la reprise des entreprises viables.
  6. Réguler la sous-traitance : rendre responsable les donneurs d’ordres de tout ce qui se passe sous leurs ordres, aligner les entreprises intervenantes sur les conventions collectives des entreprises utilisatrices, faciliter la reconnaissance des groupes et UES.
  7. Contrôler et sanctionner toutes les discriminations, à commencer par la discrimination salariale entre femmes et hommes. Egalement toutes les formes de harcèlement.
  8. Renforcer tous les droits des institutions représentatives du personnel, DP, CE, DS. Accroître les pouvoirs des CHSCT pour l’hygiène, la sécurité, les conditions de travail. Rétablir la démocratie sociale et syndicale avec des subventions publiques, des élections aux prud’hommes et aux caisses de Sécurité sociale.
  9. Mettre en œuvre un grand service public de la formation professionnelle, permettant de délivrer des certificats reconnus par l’Etat et intégrées dans les grilles salariales des conventions collectives.
  10. Etablir un réel contrôle sur les employeurs et actionnaires, doubler les moyens de l’inspection du travail. La médecine du travail doit être renforcée.

 

Le droit du travail, c’est le droit au travail pour tous.

Les lois de la République doivent l’emporter sur le marché.

L’état de droit doit régner à nouveau dans les entreprises.

 

Vu dans l’Humanité Dimanche du 10 au 15 mai 2012 

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 16:59

Cher-e camarade,


Le Comité Régional CGT composé des 4 Unions Départementales organise un grand meeting revendicatif à Pont A Mousson le 23 mai.


Nous avons comme objectif plus de 500 participants.


Chaque syndicat doit être présent ce jour là. L’enjeu est majeur pour toute la région car sans industrie, élément central de l’emploi dans un territoire, il n’y a ni service public, ni PME ou TPE, ni économie sociale à la hauteur de ce qui est nécessaire pour répondre aux besoins de tous.



Fraternellement.
Pascal

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 18:38

pcf

Au lendemain du second tour des élections législatives, le conseil national du PCF se réunira pour discuter et adopter une résolution fixant le cap vis-à-vis de la nouvelle majorité de gauche à l’Assemblée, et notamment d’une éventuelle participation au gouvernement. «  nous aurons tout de suite à évaluer la nouvelle situation politique et les nouveaux rapports des forces politiques », a précisé Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Cette résolution sera ensuite discutée en assemblée générale ou conseil départemental dans les fédérations, le jour même et le mardi 19 juin. Enfin, une conférence nationale réunira des délégués de toute la France, le mercredi 20 juin.

 

Vu dans l’Huma du lundi 14 mai 2012

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 18:27

1-copie-1.jpgLa commune de Valleroy a commémoré le 41ème anniversaire de la stèle du cimetière russe, un hommage aux soldats  soviétiques morts d'épuisement pendant la guerre, ils sont morts sous la tyrannie nazie, en 1942-43, 314 prisonniers soviétiques sont contraints de travailler dans les mines d’Homécourt.

Ils doivent travailler le ventre vide, affamés. Les  nazis exigent d'eux un rendement surhumain: 5 tonnes de minerai par jour par prisonnier.

54 prisonniers décéderont et ils seront enterrés dans un petit cimetière, en lisière de forêt. En 1957, un comité a été créé pour continuer à rendre hommage à ces hommes, morts loin de chez eux.

 Une forte délégation du PCF du Jarnisy était présente à cette commémoration.  Au nom de la section, Joëlle Corzani et Malou Monnini ont déposé une gerbe en mémoire de ces soldats assassinés par les hordes fascistes au service du patronat de l’époque.

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 17:14

4Sous un soleil radieux et dans le cadre des élections législatives, pour la deuxième fois en quinze jours, les militants communistes du Jarnisy étaient présents ce samedi 12 mai sur le marché de Jarny, en présence de Julie Meunier, candidate communiste, aux prochaines élections législatives du mois de juin 201.

En moins  de 1 heure 30, 600 tracts ont été distribués à la population.  Un accueil chaleureux a été fait à notre jeune candidate.

A l’issue de cette manifestation, tous les camarades se sont retrouvés autour du verre de l’amitié au café Le Caprice tenu par Lucile et nous avons pu déguster la délicieuse pizza qui nous a été offerte par Lorenzo

Dans les prochaines semaines la section envisage d’autres actions sur le secteur

 

5.jpg

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique locale
commenter cet article