Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PCF DU JARNISY 54
  • PCF DU JARNISY 54
  • : PCF du Jarnisy Section Henri Bezon
  • Contact

PERMANENCES HEBDOMADAIRES

Tous les vendredis de 16h à 18 heures
à La Maison du
 Peuple de Jarny,
elles sont ouvertes à tous!!!

VISITEURS :



compteur pour site web


compteur visite

Pcf du Jarnisy

Créez votre badge 

29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 20:42

Toujours plus de familles en difficulté, des dizaines de milliers de personnes supplémentaires dans les files d’attente des Restos du cœur, ce qui n’a pas interpellé le chef de l’Etat, au cours de sa visite indécente, dans un de leurs centres, voici à peine quinze jours.

Chômage et précarité en hausse pour toujours plus de jeunes mais pas seulement. Et aussi en hausse des tarifs de gaz, hausse des tarifs de la SNCF. Voilà  l’année 2012, une partie du tableau social dans la cinquième puissance du monde, menacée de surcroît de fatwa économique par les ayatollahs du triple A, ne tirant leur légitimité que d’eux-mêmes, dans une vision qui n’en est pas à une contradiction près, comme d’exiger des coupes dans les dépenses publiques avant de s’inquiéter de leurs conséquences négatives pour les perspectives de croissance.

 

Le chef de l’Etat n’a cessé de mentir, de nous tromper et peut-être de se tromper lui-même, parfois, tant il est dans le déni des conséquences de sa politique, sur les chiffres de la croissance.

Aujourd’hui le France est en récession. Il est là le bilan de Nicolas Sarkozy.  Il va de département en département, comme un bateleur de foire, nous chanter le « Produisons français » dont tous les bien-pensants se gaussaient quand les communistes en parlaient. Et il va s’inquiéter devant des publics choisis pour répondre gentiment aux poignées de main, les « pauvres cons étant écartés, de la désindustrialisation de la France.

Selon une étude publiée par les Echos, près de 900 usines ont fermé en France depuis 2009, représentant environ 100 000 emplois industriels. Parmi les sites fermés, celui de Gandrange où il était venu faire voir ses muscles, affirmant qu’il le sauverait.

LA  RĖALITE, C’EST QUE TOUT VA MAL,

ET C’EST LE RĖSULTAT DE LA POLITIQUE MENĖE

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 19:20

http://www.hautemayenne.org/images/img/logo/Logo-Marianne.gif

La suppression de 170 000 emplois dans la Fonction publique, le gel des salaires et des minima sociaux, l’asphyxie des collectivités locales, la restriction des crédits aux PME ont fini par faire reculer notre économie

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Economie
commenter cet article
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 18:29

http://www.gala.fr/var/gal/storage/images/les_stars/leurs_bio/sarkozy_nicolas/images/nicolas_sarkozy/205375-1-fre-FR/nicolas_sarkozy_reference.jpgNicolas Sarkozy n’est évidemment pas en campagne. Officiellement, il préside… Pourtant, son agenda, ès début janvier, est complètement bouclé. Le président candidat va en effet profiter des vœux pour faire un tour de France payé par les contribuables.


  • Ainsi, il sera:

  • - Le 1er janvier, à Metz 
  • - Le 3 janvier à Brest.
  • - Le 5 janvier, il s’adressera aux « acteurs de l’économie » à Lyon
  • - Le 12 janvier, à Lille, sur le thème de la fonction publique
  • Ensuite, il se déplacera dans la Vienne pour des vœux à l’éducation.
  • Et enfin à Marseille, où il parlera culture avant de se rendre en Guyane

 

L’Elysée affirme que tout cela n’a aucun rapport avec la campagne présidentielle. La preuve : son temps de parole comme les frais engagés ne seront pas pris en compte. 


Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 18:31

358px-KPRF.svg3. Une éducation de qualité pour tout le monde!

 

Ce niveau d'éducation détermine la place de l'Etat dans le monde moderne et la position de l'homme dans la société. La Russie est en train de perdre la position dans ce domaine. Systématiquement détruit par le gouvernement, c’etait la plus grande réussite de la puissance soviétique, le meilleur système au monde de l'éducation universelle et gratuite.

 

L'actuel régime, au lieu de proposer une formation et une éducation de qualité impose la"prestation de services éducatifs». Cette approche affecte grandement la qualité de l'éducation car elle rétrécit son accessibilité, dépersonnalise le processus d'apprentissage. Il ya 25 ans, tous les élèves apprenaient gratuitement, est maintenant seulement un tiers ont cette opportunité. Au cours des 15 dernières années, le pays a perdu plus de 20 000 écoles.

 

Le Parti Communiste propose un programme de développement de l’éducation :

 

-        1. Garantire  l'éducation gratuite et de qualité pour tous. L'introduction d'une interdiction législative sur la réduction du nombre de places libres dans les universités, les collèges et les écoles professionnelles. Annuler ce qu’a adopté la "Russie unie",c’est-à-dire la loi fédérale № 83 du 8 mai 2010,qui prévoit la commercialisation des établissements d'enseignement, les sciences, la culture et la médecine.

 

-        2. L'augmentation rapide des dépenses d'éducation, passant par la perspective de le porter à 10% du PIB.

 

-        3. La hausse des salaires et des traitements du personnel enseignant, du salaire moyen dans l'industrie, des professeurs d'université - à deux salaires moyens dans l'industrie. Restauration des garanties fédérales sur les salaires et avantages sociaux de tous les travailleurs de l'éducation, emmenée par la loi fédérale № 122 de 2005.

 

-        4. Le développement de l'éducation préscolaire.

 

-        5. Le retour de l'école soviétique (de la «norme d'or»)  qui garanti à chacun la connaissances fondamentales nécessaires.

 

-        6. Le renouveau de l'enseignement professionnel comme une condition de réussite du développement de l'industrie et l'agriculture.

 

-        7. La création d'installations modernes d'enseignement dans les écoles, écoles professionnelles, collèges et universités. Fournir aux écoles des manuels scolaires.

 

-        8. La suppression des taxes sur les établissements d'enseignement.

 

-        9. Sauvegarder tous les avantages de s'inscrire dans les universités et les collèges pour les orphelins, les handicapés, les combattants, ainsi que les lauréats des concours.

 

-        10. Fournir des repas chauds à tous les enfants à l'école élémentaire,dans les écoles primaires et secondaires, les école professionnelle et les collèges.

 

-        11. Le paiement de tous les étudiants qui n'ont pas de problèmes avec le rendement scolaire, des bourses d'études ne sont pas scientifiquement fondées en dessous du niveau de subsistance. Le paiement des bourses aux étudiants issus de la même famille à faible revenu. Augmentation de la taille de bourses d'études de la performance scolaire élevée.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Propositions du KPRF
commenter cet article
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 15:55

http://www.lyonmag.com/medias/images/84394_nicolas-sarkozy-le-10-mars-2011-a-l-elysee.jpgSarkozy le fossoyeur de la France d’en bas, vient présenter ses vœux aux Français sur cette terre de lorraine tant meurtri par sa politique antisociale de ces cinq dernières années.

*    83 000 Lorrains sont obligés de s’expatrier chaque jour au Luxembourg pour vendre leur force  de travail et leur matière grise.

  Le chômage explose, la sidérurgie, fleuron de la Lorraine a été liquidée (Gandrange) et le  peu qu’il reste est entre les mains d’un multi millionnaire Mittal.

*    Des centaines de postes d’enseignants vont être supprimés à la prochaine rentrée au mois de septembre 2012.

*    Les associations caritatives ne savent plus où donner de la tête à l’affut de la pauvreté

 Non, Monsieur le Président, vous n’êtes pas le bienvenu sur cette terre d’émigration, vous qui courez derrière  les voix du FN, en pourchassant les immigrés.

Sans donner de leçons de responsabilités à qui que ce soit, nous lançons un appel à tous les partis politiques de gauche, aux syndicats, à l’ensemble du monde du travail, aux chômeurs, et tous ceux qui souffrent de cette  politique antisociale de ce président bling-bling.  Nous les encourageons d’organiser un grand rassemblement devant la préfecture de Metz le dimanche 1er janvier 2012

 

Oui nous sommes tous des indignés

Le bureau de section du PCF du Jarnisy

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 15:54

Entre deux dépôts de gerbe – sur la tombe de Robert Schuman puis à l’usine de Gandrange Christine Boutin (ancienne ministre au logement de Sarkozy) accompagnée (sur la photo) par un dirigeant du parti communiste français de Thionville, membre du comité départementale de Moselle, également élu du Front de Gauche au Conseil municipal de Thionville devant la stèle de la CFDT.

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/images/A3CB2742-32B6-4049-9B92-202236713CD6/LRL_03/devant-la-stele-de-la-cfdt-christine-boutin-fustige-trop-de-promesses-non-tenues-precipitant.jpg


Photo parue dans le Républicain lorrain du 23/12/2011

 

Quelle honte, quel mépris pour les ex-sidérurgistes de Gandrange de voir une telle image.

Jean Baus

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique regionale
commenter cet article
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 12:55

http://static.lexpress.fr/medias/1649/844381_a-french-gendarme-stands-near-as-airport-security-staff-protest-in-a-terminal-at-the-charles-de-gaulle-airport-in-roissy.jpgUnité police SGP-FO (premier syndicat de gardiens de la paix) a déclaré, mardi, être opposé au recours des forces de l’ordre en lieu et place des agents de sûreté grévistes dans les aéroports, envisagé par le ministre de l’Intérieur, les policiers ne devant pas être des "briseurs de grève". "Les policiers n’ont pas vocation à devenir des briseurs de grève", a déclaré dans un communiqué Nicolas Comte, secrétaire général du syndicat, estimant que cette décision irait "à l’encontre du droit de grève dans le secteur privé et met en cause la libre négociation des acteurs sociaux".

"Plus fondamentalement", ajoute-t-il, son syndicat "est sidéré par l’incohérence de la situation : on privatise des missions de police par souci de rentabilité, puis on menace de faire intervenir des fonctionnaires sous statut spécial, c’est-à-dire sans droit de grève, pour casser un mouvement de personnel surexploité". "Le coeur de métier dont on nous rebat les oreilles serait-il de devenir des briseurs de grève dans le secteur de la sécurité ?" interroge encore Nicolas Comte. "Pour notre syndicat, les choses sont claires", fait-il encore valoir : "Cette grève est le révélateur d’un vrai malaise social, et les patrons du secteur de la sécurité privée, qui font de confortables profits, doivent prendre leurs responsabilités."

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 07:51

http://www.courrier-picard.fr/var/plain_site/storage/images/actualites2/telex/aeroport-de-roissy-greve-des-agents-de-surete-reconduite-pour-vendredi/6452331-1-fre-FR/Aeroport-de-Roissy-greve-des-agents-de-surete-reconduite-pour-vendredi_reference.jpgPour imposer les revendications : il faut étendre la grève !

 

 

La grève des agents de sûreté aéroportuaire en est à son 6ème jour et le mouvement s’amplifie. A Roissy, une majorité est en grève. La plupart des sociétés de la branche sont touchées : ICTS, Securitas, Brink’s et Alyzia Sûreté notamment. Le mouvement de grève gagne de plus en plus d’aéroports à travers le pays, après Roissy, Orly, Lyon, Nice, Rennes, Mulhouse, Bordeaux, Toulouse, ce sont les aéroports de Beauvais et de Lorient qui entrent en lutte. Cette démonstration de force, du jamais vu depuis dix ans dans la sûreté, est le résultat d’une lutte coordonnée des salariés de plusieurs entreprises. Ce front uni de grève est non seulement indispensable à la construction d’un vaste rapport de force pour porter les revendications, mais il est nécessaire pour que la grève ait un impact fort sur l’activité aéroportuaire. Sans cette coordination, les employeurs du secteur peuvent se remplacer mutuellement en cas de cessation de travail et ainsi réduire les salariés à l’impuissance. L’unité d’action des grévistes du secteur de la sûreté est un exemple à suivre pour l’ensemble des salariés de Roissy !

Grâce à l’unité d’action, le rapport de force s’élève en faveur des salariés.

Grâce à l’ampleur du mouvement, le rapport de force est favorable aux salariés. Le patronat refuse pour l’heure toute concession et compte sur le « pourrissement » de la grève. Mais les grévistes ne montrent aucun signe de fatigue. Au contraire, leur détermination se renforce de jour en jour. Cette combativité s’explique par leur refus de leurs conditions de travail très dégradées (horaires décalés, plannings variables constamment modifiés, stress professionnel, etc.), le tout pour des bas salaires qui ne permettent pas de vivre dignement. Les revendications sont parfaitement légitimes : augmentation des salaires de 200 €, amélioration des conditions de travail, arrêt de la précarité, …

L’UL CGT Roissy dénonce les tentatives du gouvernement de briser la grève.

Le patronat et le gouvernement craignent une contagion. Ils font tout pour discréditer cette lutte exemplaire. Il s font semblant de se soucier du sort des vacanciers en ces périodes de fêtes alors que ce qui pourrit la vie des salariés, des jeunes et des retraités, c’est la baisse générale du niveau de vie imposée par le gouvernement et le patronat. Au-delà de la propagande, le gouvernement joue maintenant un rôle actif pour tenter de briser la grève : il cautionne le remplacement des grévistes par des salariés étrangers en autorisant leur détachement en toute illégalité ; il cautionne aussi le remplacement des grévistes par des salariés non habilités à la sûreté ce qui menace la sécurité des vols ; il brandit la menace de réquisition des grévistes et leur remplacement par les forces de l’ordre ; il prépare un projet de loi pour un service minimum. Comme lors de la grande grève de l’automne 2010 pour les retraites, le gouvernement défend les intérêts du patronat et déploie des trésors d’énergie pour briser les grèves ! Mais ces tentatives accroissent la tension sociale dans le pays. L’UL CGT Roissy a par exemple pris acte très favorablement de la position exprimée par le syndicat SGP-FO, 1er syndicat des gardiens de la paix, qui s’est déclaré opposé au remplacement des agents de sûreté en lutte, estimant que le rôle de la police n’est pas de jouer les « briseurs de grève ».

Il faut étendre la grève !

Ces tentatives sont le signe que gouvernement et patronat paniquent devant la mobilisation des salariés. C’est l’extension de la grève et sa reconduction qui peuvent apporter la victoire et nous appelons maintenant l’ensemble des agents de sûreté, quelle que soit leur entreprise, à rejoindre la grève. D’ores et déjà, des salariés d’autres secteurs de l’aérien montrent des signes de mobilisation. A Roissy, par exemple, des intérimaires s’organisent dans un collectif CGT. Partout où la mobilisation des salariés est possible, l’UL CGT Roissy appelle à rejoindre la grève, y compris au-delà du secteur de la sûreté.

Roissy, le 21 décembre 2011

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 19:11

http://www.libertaland.com/wp-content/uploads/2011/12/ouvrier-alstom.jpgDans une commune d’Auvergne, la pensionnaire d’un pensionnat mixte est violée et tuée par un autre pensionnaire qui y avait été admis dans l’ignorance de ses antécédents de délinquant sexuel.

Dans le Midi, divers braquages à la kalachnikov ont lieu dans la même semaine et font plusieurs victimes. Des faits extrêmement graves qui peuvent certes motiver le déplacement d’un ministre, la promesse des sanctions, l’annonce de nouvelles mesures et le déchainement de la presse

Dans la Meuse, un train en pleine vitesse surprend une équipe d’une dizaine d’ouvriers travaillant sur la voie, faisant trois morts. Mais on n’annonce ni visite de ministre ni mesures de sécurité, peu de détails dans la presse autre que la presse lorraine, et pourtant ! La voie sur laquelle travaillaient ses ouvriers ne servait qu’à des essais ponctuels de nouveaux matériels et il semble qu’en arrivant à leur chantier, on ne les ait pas prévenus qu’un essai allait avoir lieu. Il semble que les techniciens qui devaient procéder à cet essai d’une rame prototype ignoraient tout autant l’existence de travaux sur la ligne où ils devaient rouler à grande vitesse. Des faits qui pouvaient inciter les autorités et la presse à s’interroger et à faire quelques suggestions.

Je me souviens aussi du peu d’émoi suscité à l’époque par le fait que des inspecteurs du travail avaient été accueillis à coups de fusil par le propriétaire d’une exploitation agricole utilisant des clandestins.

 

Lu dans l’Humanité Dimanche

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 12:29

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-03/2011-03-09/article_marine_lepen.jpgLa candidate de l’extrême droite a choisi son cœur

de cible : les désespérés de la politique

 

La patronne du Front national a le sens de la mise en scène. Elle a choisi les anciennes terres industrielles de Lorraine pour mieux faire croire qu’elle voulait porter la parole et défendre les intérêts de la classe ouvrière, ceux que les sociologues appellent les oubliés ou les invisibles de la société française. Et si, pour faire bonne mesure, Mme le Pen dénonce, comme à son habitude, « L’UMPS » et « le pacte sacré entre une droite affairiste et immorale et une gauche boboïsée et corrompue qui a laissé (les Français) sur le bord de la route », force est de constater que, dans son viseur, elle a en priorité les forces de gauche. Au thème des couches populaires abandonnées et trahies par la gauche, elle ajoute cependant celui de la corruption et de l’affairisme, s’appuyant sur les affaires qui secouent le PS dans les Bouches-du-Rhône et le Pas-de-Calais.

Reste que la patronne du FN tape là où cela fait mal lorsqu’elle fait de Gandrange « un nom qui symbolise à lui seul leurs renoncements successifs ». Et de se poser comme celle qui fait «  le choix des oubliés contre les marchés, les banques devenues folles, les technocrates non élus ».

Grâce à l’UMP et à Claude Guéant, la candidate FN n’a même plus besoin d’en faire des tonnes sur les « dangers » de l’immigration. Elle peut concentrer son intervention politique sur les domaines « sociaux ». Elle n’en fait pas mystère, son objectif est de renforcer l’influence du FN dans les couches populaires et chez les ouvriers où elle capte déjà près d’un quart des votants.

« La bataille est engagée entre elle et nous. Nous allons rendre visible aussi son déguisement, que ce soit sur l’augmentation du SMIC, le blocage des loyers, ou la taxation des revenus du capital dont elle ne parle pas ».

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article