Présentation

  • : PCF DU JARNISY 54
  • PCF DU JARNISY 54
  • : PCF du Jarnisy Section Henri Bezon
  • Contact

PERMANENCES HEBDOMADAIRES

Tous les vendredis de 16h à 18 heures
à La Maison du
 Peuple de Jarny,
elles sont ouvertes à tous!!!

VISITEURS :



compteur pour site web


compteur visite

Pcf du Jarnisy

Créez votre badge 

6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 07:21

http://www.ettighoffer.fr/IM/US-New-York-Stock-Exchange.jpg

De tous temps, l’agriculture a été une activité de proximité et les peuples se nourrissaient essentiellement de ce qu’ils produisaient. En France, hormis les produits tropicaux, tout venait du terroir. Depuis soixante ans, la mondialisation capitaliste et la mise en concurrence des agricultures se sont développées, menaçant la souveraineté et la sécurité alimentaire.

Dès lors, l’annonce d’une pénurie agricole déclenche des mouvements spéculatifs en Bourse au point de mettre l’indispensable ration alimentaire quotidienne hors de portée des consommateurs les plus pauvres, y compris dans les pays riche.

Voici comment l’accès à la nourriture est en danger

·         Selon un rapport sur les prix et sur les marges, remis au gouvernement, le 27 juin dernier.

Quand vous achetez un kilo de longe de porc en barquette dans votre grande surface, 35% du prix que vous payez revient à l’éleveur qui a nourri la truie et le porcelet devenu un porc charcutier dix mois après le début de la gestion ; 8,8% du prix revient à l’abattoir et à son atelier de découpe, tandis que le gouvernement encaisse 5,2% par le biais de la TVA. Il reste encore 51% du prix pour le distributeur qui n’a fait que mettre votre viande en barquette pour un achat en libre-service

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Economie
commenter cet article
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 07:17

http://jmouton.files.wordpress.com/2010/11/sarkozy-1177912073.jpgIls n’en ont jamais assez !

Intermédiaire des contrats d’amendement du clan Balladur-Sarkozy, le Libanais Ziad Takieddine ne paie aucun impôt en France, selon le site en ligne Mediapart, et cela malgré un patrimoine estimé à plusieurs dizaine de millions d’euros.

Quant à Liliane Bettencourt, révèle l’hebdomadaire « Mariane », elle devrait au fisc près de 30 millions d’euros, « sans compter les redressements à venir pour les années 2008 et 2009, toujours en cours de contrôle ». Interrogés sur cette véritable culture de la fraude, Jean-François Copé et Valérie Pécresse ont observé un silence gêné, au nom du « secret fiscal ». Intarissable lorsqu’il s’agit de dénoncer les fraudes aux prestations sociales, le parti de la majorité devient subitement muet lorsqu’il s’agit de commenter les dérives de ses protégés.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 07:27

http://a7.idata.over-blog.com/600x450/0/54/65/39/actions/p1050313.jpg

Récemment ont eu lieu les élections du personnel et CE au magasin Leclerc de Conflans en Jarnisy

La CGT a présenté 14 candidates, les 14 ont été élues (12 au 1er tour et 2 au 2ème tour)

Le résultat final est que 14 sièges sont occupés par la CGT sur 16 (ces deux sièges sont pourvus à des candidats "dits libres"(qui se présentaient pour le patron)

 

Ce résultat est le meilleur que la CGT a obtenu depuis toujours

 

Félicitations aux délégués et au personnel qui leur ont fait confiance

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique locale
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 07:22

Capture2532532.PNG

Le maire honoraire de Malakoff, militant anticolonialiste, ancien dirigeant des Jeunesses communistes clandestines dans la Résistance, est décédé, hier, à quatre-vingt-treize ans

Une grande figure du combat pour l’émancipation humaine s’est éteinte. Léopold Figuères, dit « Léo », est décédé à l’âge de quatre-vingt-treize ans, à Prades, dans les Pyrénées Orientales de son enfance, où il séjournait en vacances. Mais sa voix rocailleuse nous parvient toujours au travers de ses nombreux ouvrages consacrés au mouvement ouvrier et au difficile chemin de la construction d’un socialisme démocratique ayant tiré les leçons des déviations tragiques du XXe siècle.

D’abord typographe à Perpignan, puis reporter international pour l’Avant-Garde, « le journal de la Jeunesse communiste(JC) », Léo Figuères occupa d’importantes et diverses responsabilités dans le mouvement communiste, auquel il resta fidèle toute sa vie. Adhérent dès 1932, à l’âge de 14 ans, aux JC, il devint rapidement un militant de premier plan engagé dans la construction du Front populaire, puis dans la Résistance où il fut responsable, depuis Lyon, de la JC clandestine pour la zone Sud. Dirigent  national de la JC à la Libération,  Léo Figuères est délégué à l’Assemblée  consultative provisoire, puis élu député de 1945 à 1946. Il sillonne ensuite plusieurs continents pour son journal, l’avant-garde, séjournant en Grande Bretagne, Pologne, URSS, Chine, mais surtout au Viet Nam où il rencontra Hô-Chi Minh en 1950, ses écrits anticoloniaux lui valant la prison en France. Membre du Comité central du PCF de 1945 à 1976, Léo Figuères dirige ensuite la revue théorique de son parti, les Cahiers du communisme.

A Malakoff (Hauts-de-Seine), ville dont il fut maire de 1965 à 1996, il laisse une empreinte indélébile. Celle d’ « un homme d’union, un élu proche de sa population qui a modelé, construit le Malakoff d’aujourd’hui »

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 07:15

http://lamouette.blog.lemonde.fr/files/2011/05/indign%C3%A9s1.jpgEntre les affaires qui montent des caniveaux, la course d’obstacles pour décrocher la médaille d’or sur le podium « présidentiel », le mariage princier et le nouveau feuilleton « made in Elysée » qui va nous bercer pendant 9 mois, fichtre que l’actualité politico-médiatique est riche et dense en évènements ! Pourtant, le quotidien de près de la moitié de la population mondiale qui vit avec moins de deux euros par jour, ou l’insécurité sociale, l’insécurité de vie, l’insécurité d’avenir et l’angoisse quant au sort des enfants, de nos petits enfants , est bien relégué au second plan, voir ignoré.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 07:49

http://www.hns-info.net/local/cache-vignettes/L135xH91/arton26377-3af63.jpg

Ils voulaient marquer le coup. Prenant en compte le « contexte régressif grave » que représentent notamment le pacte euro plus et les offensives contre les retraites et le temps de travail, 5 fédérations syndicales de cheminots (CGT, CFDT, UNSA et SUD rail) ont décidé de « mettre en débat » l’opportunité d’une « action nationale de haut niveau fin septembre ou début octobre ». Une perspective qui fait écho à l’appel de la CGT puis de la FSU pour une journée d’action interprofessionnelle et unitaire à la rentrée. L’intersyndicale nationale doit se réunir sur ce thème le 18 août.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 07:54

http://1.bp.blogspot.com/-G4KPnhHIdJc/TZQXgn3E6NI/AAAAAAAANY0/Y6PtKQiVUPU/s1600/lybie3.jpg

Le parlement a voté comme un seul homme, le 12 juillet, pour la poursuite de la guerre en Libye, à l'exception des élus communistes.


Les élus UMP et PS ont donc désormais engagé leur responsabilité dans cette guerre civile qui a 
déjà fait 10 000 à 12 000 morts selon l'OTAN.
Ils soutiennent des bombardements qui bafouent les termes de la résolution de 1973 de l'ONU
 et tuent des civils qu'ils étaient censés protéger.
Les deux parlementaires socialistes Christian Eckert et Jean-Yves Le Déaut tous deux députés de Meurthe et Moselle ont voté avec la droite la poursuite de la guerre en Libye.


La sénatrice communiste Evelyne Didier a voté CONTRE

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 11:05

http://a31.idata.over-blog.com/1/05/50/87/PCF-sur-les-rails.jpgChers camarades, 

La crise du capitalisme est là. Elle menace les uns après les autres tous les pays d’Europe. Le peuple a besoin de réponses claires. Jamais autant que maintenant il n’est apparu que les demi-mesures et l’accompagnement du système ne peuvent apporter de solution.

Vous avez décidé de conjuguer vos efforts pour imposer aux militants communistes la candidature de Jean-Luc Mélenchon aux élections présidentielles. C’est chose faite. Cependant, personne ne peut ignorer que de très nombreux communistes se sont prononcés pour une candidature communiste (je faisais partie de ceux-là). Par ailleurs, quel que soit leur choix lors de la consultation interne, je suis persuadé que tous les militants communistes veulent que notre parti assume, comme il a su le faire dans les grands moments de l’histoire de notre pays, toutes ses responsabilités pour faire face à la crise et dégager des solutions positives pour les travailleurs et le peuple de notre pays. Des millions de salariés, de jeunes, de chômeurs, de retraités sont victimes de toutes les politiques de casse sociale, de destruction des services publics, de suppressions de postes, de blocage des salaires : n'est il pas temps d'ouvrir une autre issue politique à laquelle aspire une grande majorité de français ? Dans l’année qui vient, de grandes questions vont être posées. Elles devront, d’une manière ou d’une autre, trouver des réponses.

Puisque Jean-Luc Mélenchon représente le Front de gauche à l’élection présidentielle, puisque Pierre Laurent, comme secrétaire national du parti, est en charge de notre campagne dans le cadre des élections législatives, il vous revient de répondre clairement aux questions et demandes suivantes :

1) Allez-vous reprendre l’argumentation que nous avions développée comme Parti communiste français en 1992 dans la bataille pour le Non au traité de Maastricht. Qu’on ne tourne pas autour du pot. Il ne s’agit pas de « désobéir à Lisbonne », de redemander une « réorientation de la politique de l’Union européenne », ou d’un éphémère contrôle politique sur la « Banque centrale européenne ». Le traité de Maastricht institue la Banque centrale européenne comme indépendante de tout Etat et gouvernement. Tant que ce traité ne sera pas remis en cause, c’est-à-dire dénoncé, abrogé, il n’y aura aucune possibilité d’une Europe sociale. La BCE, avec le FMI et la Commission européenne, est en train d’imposer un plan d’austérité draconien à tous les peuples, à commencer par ceux de Grèce d’Irlande, du Portugal et d’Espagne mais cela ne s’arrêtera pas là. Le pacte euro plus de Merkel et Sarkozy entend bien détruire toutes les conquêtes ouvrières et cela au nom de la réduction des déficits publics dont on sait qu’ils sont fabriqués par l’aide aux banques et, du coup, le remboursement des intérêts de la dette.

Donc la question est simple : Etes-vous oui ou non favorable pour que la France se retire du traité de Maastricht et dénonce l’Union européenne, êtes vous pour l’abandon de l’euro ?

2)    Nicolas Sarkozy a dû renoncer à faire voter sa réforme pour constitutionnaliser la rigueur, mais il entend bien sûr pratiquer la politique européenne de réduction des déficits.

Deuxième question simple : Pensez-vous qu’il faut se libérer du dogme de la réduction des déficits publics et dire clairement que le peuple ne doit rien, il n’a pas à payer ?

3)    Des millions de travailleurs ont manifesté contre la réforme Sarkozy de destruction de nos régimes de retraites par répartition. Les récentes décisions gouvernementales allongeant la durée de cotisation pour les générations nées après 1955 montrent que c’est une spirale sans fin. Après ils veulent créer la retraite par points. Cela suffit. Stop !!

Le 3e point est donc une demande :

Prononcez-vous publiquement pour l’abrogation des loi Woerth et Fillon, le retour à la retraite à 60 ans pour tous à taux plein (cela est d’autant plus important que l’on voit que les dirigeants du Parti socialiste ne sont pas clairs à ce propos, c’est le moins que l’on puisse dire).

4)L’Union européenne et le gouvernement Sarkozy sont en train de remettre en cause tous nos acquis, de détruire toutes les conquêtes du CNR de 1945. La catastrophe de Fukushima au Japon vient de rappeler ce que signifie la privatisation des services publics. (Nous savons que cela signifie « désobéir aux directives européennes ». Et alors ?) Précisons que la renationalisation d’EDF-GDF est inséparable du retour au monopole du transport, de la distribution et de la production.

En conséquence, voici une nouvelle demande : Dites clairement partout dans la campagne que vous êtes en faveur de la renationalisation et du retour en monopole public d’EDF-GDF et de la Poste ainsi que de l’arrêt de tout processus de privation en cours des Services Publics ?

4)    Les Communistes et les forces de progrès ont toujours combattu contre la guerre. C’est notre histoire. Le gouvernement français est engagé dans un nombre croissant d’opérations militaires. Il participe à l’agression contre la Libye dans les airs et au sol.

C’est une évidence : Ce n’est pas aux gouvernements impérialistes de décider du sort des peuples. L’expérience de l’Irak et celle de l’Afghanistan sont toutes proches. Vous devez dire partout, dans toutes les réunions : Arrêt de l’intervention en Libye et ailleurs, retrait de toutes les troupes françaises !

Ce sont là, chers camarades, cinq questions et demandes auxquelles vous devez répondre clairement puisque vous avez pris la responsabilité de la direction des campagnes présidentielles et législatives. J’appelle les Communistes qui se retrouvent dans ces questions et demandes à les appuyer en contresignant cette lettre.

Capture154154154.PNG


A retourner à : MILLER Hugues 46 rue Jacqueline Auriol 57700 HAYANGE

 hugues.miller@cegetel.net

ou

bulletin.communiste564@gmail.com

J’appelle tous ceux qui sont en accord avec ces questions à signer cette pétition.

Jean Baus Secrétaire de section du Jarnisy

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 12:17

http://a34.idata.over-blog.com/300x395/0/44/87/57/Photos-blogs/blog/jpg_dessin464_titom_fraude_fiscale.jpgLes patrons indélicats qui ne déclarent pas leurs salariés sont à l’origine de 79% des 10 à 20 milliards d’euros  annuels de fraudes à la Sécu. Mieux, sans cette tricherie massive, quasi banalisée, les comptes sociaux de la Nation seraient à l’équilibre ! Telles sont les conclusions édifiantes du dernier rapport parlementaire sur la fraude aux prestations et cotisations sociales.

Ainsi, près de 12% des patrons, notamment dans le BTP et le textile, seraient en infraction puisque au moins 5% de leurs troupes œuvrent au noir. Au regard de cette gigantesque arnaque aux prélèvements, les fraudes estimées aux prestations (allocations familiales, chômage et RSA) seraient 5 fois moindres

«  Les pouvoirs publics ne se sont jamais sérieusement attaqués au travail au noir parce que l’on n’y décelait qu’une petite triche permettant à de petites gens de se débrouiller, estime le député UMP Dominique Tian, rapporteur de cette mission. En réalité, c’est le champ d’action de bandes oranisées qui faussent toute la concurrence »

Or, les redressements pour travail illégal ne représentent qu’entre1.5 et 2.9% de la fraude présumée ! Proche du MEDEF, la droite veut elle luttée contre les patrons voyous ? Elle devra alors se montrer moins frileuse. En effet, dès 2006, Dominique Tian préconisait la création d’un fichier de dirigeants condamnés pour abus de biens sociaux ou fraude aux prélèvements

Sans être suivi. A la même époque, son collègue Pierre Morange imposait par la loi l’interconnexion de fichiers sociaux. Las, le décret d’application de ce texte n’a été publié qu’en 2010 ! Cette fois le président de la mission d’évaluation des comptes de la Sécurité sociale (MECSS° prêche pour l’instauration d’une procédure de « flagrance sociale » qui permettait aux limiers de l’URSSAF de dresser des procès-verbaux dès qu’ils détectent du travail au noir. Une urgence tant « nous avons l’impression de donner des coups d’épée dans l’eau » a déploré devant les députés le directeur de l’URSSAF de Paris, en incriminant une procédure longue qui laisse tout loisir aux entreprises de disparaitre.

« Jusqu’à une date récente, la lutte contre les fraudes n’a pas fait l’objet d’investissement de temps et de moyens à la hauteur de l’enjeu », a reconnu le directeur de la Caisse nationale d’assurance de vieillesse, Pierre Mayeur. Or, au niveau de l’Etat, la Délégation nationale de lutte contre la fraude ne comprend que quatorze personne ! » Je ne vois pas comment on peut conjuguer la lutte contre la fraude et le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux », doute le parlementaire PS Jean Mallot

Vu dans Marianne

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 15:32

pcfSur le drap tricolore qui recouvre les cercueils, la tache rouge de la Légion d’honneur. Les sept soldats sont morts si loin, dans ces montagnes où les avaient expédiés ceux qui ont en charge les affaires de la France. L’hommage leur est dû pour ce sacrifice dont ils avaient accepté le risque. Leur mort, hélas, ne légitime pas cette guerre et ne peut être brandie comme la preuve d’ »une grande cause »comme vient de le faire un président de la République en campagne électorale. Ils ne sont « pas morts pour rien », répète Nicolas SarkozyPour quoi alors ? Le bilan de ces dix ans compte plus d’ombres que de lumières et fait naître plus d’inquiétudes que d’assurances pour l’avenir

Les talibans ont quitté Kaboul mais ils ont repris du terrain partout. Les bombardements aveugles des avions américains ont aliéné la population. La tyrannie des intégristes fanatiques se réinstalle chaque jour un peu plus… Le bourbier afghan a enlisé l’Otan. La mort de Ben Laden, but prétexte à cette guerre, a bien eu lieu. Mais dans un autre pays. Et sans que cela ne change rien en Afghanistan.

Dix ans gâchés. Dix ans pour rien. « Il faut savoir terminer une guerre », a épilogué le président. Il aurait fallu savoir ne pas l’engager.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog