Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PCF DU JARNISY 54
  • PCF DU JARNISY 54
  • : PCF du Jarnisy Section Henri Bezon
  • Contact

PERMANENCES HEBDOMADAIRES

Tous les vendredis de 16h à 18 heures
à La Maison du
 Peuple de Jarny,
elles sont ouvertes à tous!!!

VISITEURS :



compteur pour site web


compteur visite

Pcf du Jarnisy

Créez votre badge 

21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 16:17

Capture-6485.PNG

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique regionale
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 11:43

http://cdn-elle.ladmedia.fr/var/plain_site/storage/images/societe/news/andre-gerin-reagit-a-la-proposition-de-loi-contre-la-burqa/13037695-1-fre-FR/Andre-Gerin-reagit-a-la-proposition-de-loi-contre-la-burqa_mode_une.jpg

DECLARATION DE PRESSE

Jean-Luc Mélenchon, candidat du PCF aux présidentielles a obtenu ce qu'il voulait, les cléfs de Colonel Fabien. Depuis 2008, Marie-George Buffet a bien travaillé à cette fin pour ce dirigeant du Parti socialiste en refusant une candidature communiste.

Pour les responsables du Parti communiste, le résultat n'est pas glorieux : Mélenchon est désigné à moins de 60 % des votants (cela représente 1/4 de suffrages vis-à- vis du nombre d'adhérents) malgré le forcing organisé par l'appareil et la triche dans de grandes fédérations *.

André Chassaigne fait un score plus qu'honorable en recueillant 37 % malgré les entraves, les menaces, les invectives, la haine de certains responsable de l'appareil qui n'ont pas digéré le maintien de sa candidature. Une nouvelle fois, les responsables du PCF ont choisi la division des communistes en mettant à l'écart l'opposition lors du dernier congrès. Beaucoup d'adhérents aujourd'hui ne sont pas dupes ce qui confirme que des milliers de communistes ont été interdits de vote.

47 789 suffrages se sont exprimés sur 69 227 inscrits. On constate le gouffre avec les 130 000 adhérents revendiqués.

En 2002, avec Robert Hue, j'avais parlé de Dépôt de bilan.
En 2007, avec Marie-George Buffet, j'avais parlé de vente aux enchères.
Aujourd'hui, avec Mélenchon, on donne les clefs de Colonel Fabien, on ne sait pas jusqu'où tout cela ira.

Une chose est sûre, il n'y aura pas de candidat communiste au premier tour d'avril 2012, par contre, il y aura deux candidats socialistes.

Les milieux populaires seront devant un non-choix d'autant qu'à ce jour, on ne sait pas si Jean-Luc Mélenchon ira jusqu'au bout dans la mesure où se profilerait un scénario similaire semblable à celui de 2002.

Les militants communistes vont vivre une période politique douloureuse, amputés par ce choix chirurgical d'une rupture historique.

Les communistes ne laisseront pas faire cette entreprise de sabordage du PCF pour rebondir, se rassembler, sans a priori.

Construire avec l'ensemble du peuple de France une nouvelle révolution sociale pour rompre avec le capitalisme prédateur et redonner toutes ses lettres de noblesse à l'idée communiste.

André Gerin

* A voir de près : les résultats à la soviétique de Mélenchon : en Seine St Denis, 78,03 %, dans les bouches du Rhône, 78,26 %

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 14:20

PCF-du-Jarnisy-Section-Henri-Bezon-0847.JPG

Lors de l'assemblée de section du samedi 21 mai 2011 à Jarny avec la présence de 49 adhérents, 48 s'étaient prononcé pour une candidature communiste aux prochaines élections présidentielles et 1seul s'est abstenu.

Vendredi 17 juin 2011, les adhérents étaient à nouveau appelés à venir s'exprimer par un vote à bulletin secret sur le choix des 3 candidats retenus lors de la conférence nationale du 3-4 et 5 juin.


Pour la section du Jarnisy:
102 camarades étaient inscrits
99 à jour des cotisations ont pu voter
88 se sont exprimés



Le dépouillement aura lieu aujourd'hui samedi de 18 à 20 heures à la fédération à Nancy

Toutes nos félicitations aux camarades de la section qui se sont déplacés massivement pour ces élections

Le bureau

Resultat du vote de la section du Jarnisy

Chassaigne :  84 voix

Dang tran :       3 voix

Mélenchon :     1 voix

 

Les communistes du Jarnisy par leur vote ont refusé massivement le choix imposé par la Direction Nationale. Cela apporte une fois de plus la preuve que les adhérents sont souverains et qu’ils rejettent tout accord de sommet sans avoir été au préalable consultés

 

Le bureau de section

 

RESULTAT DEFINITIF DU VOTE EN MEURTHE ET MOSELLE

 

Inscrits :         635

Votants :        461               72.59%

Chassaigne :  281 voix       60.95%

Mélenchon :  161 voix       34.90%

Dang tran :     15 voix          3.25%

Blancs :           4                   0.86%

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique locale
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 10:15

 http://www.renforcerlepcf.com/IMG/arton128.jpg

Le 16-17-18 juin les communistes vont voter pour désigner leur candidat à l’élection présidentielle. Ce vote sera très important pour l’avenir du parti communiste et du front de gauche .

En effet en choisissant entre Jean-Luc Mélenchon et André Chassaigne on ne choisit pas entre deux hommes, dont l’un aurait les faveurs des médias et qui de ce faite serait le meilleur candidat du front de gauche et l’autre un inconnu qui serait très populaire et rassembleur. Ce n’est pas un choix entre le cœur et la raison, comme il a pu être écrit, ce qui impliquerait que choisir André Chassaigne ne serait pas raisonnable

Mais en choisissant entre Jean-Luc Mélenchon et André Chassaigne on choisit entre deux conceptions antagonistes du front de gauche.

En effet, Jean-Luc Mélenchon ne cache pas sa conception du front de gauche, pour lui le front de gauche a vocation à devenir un nouveau parti politique née de la fusion du PCF et du Parti de Gauche (Die Linke). A cet effet le parti de gauche a déposé officiellement la marque « front de gauche » dont il est aujourd’hui propriétaire ( publication au BOPI 2009-53 numéro 3667173 ) et il crée actuellement dans toute la France des associations front de gauche ayant les mêmes droit qu’un parti politique c’est-à-dire pouvoir se présenter à une élection politique.

André Chassaigne lui déclare « Le front de gauche n’est pas la configuration d’une future organisation politique, nous avons besoin d’un parti révolutionnaire comme le parti communiste, le front de gauche est conçu pour faire du collectif, pas pour être au service d’une personnalité charismatique. »  En conséquence choisir entre Jean-Luc Mélenchon et André Chassaigne c’est choisir entre deux conceptions antagonistes du front de gauche, l’une qui va conduire à terme à la disparition du parti communiste français, comme en Italie et en Espagne et l’autre qui a pour ambition de rassembler toutes forces politiques, syndicales et citoyennes autour d’un programme populaire partagé, en respectant l’identité de chacun.

Ailleurs, à ce jour les négociations sur les législatives ne sont pas terminées, comme pour les élections régionales le parti de gauche a des exigences exorbitantes. Exemple : pour le Val de Marne le parti de gauche demande au PCF de lui donner les circonscriptions de Champigny, Vitry, Fontenay-sous-Bois ou Villejuif, Choisy-Orly, Valenton, Villeneuve-St George etc... Or il faut savoir que les élections législatives servent de base pour le financement public des partis politiques (une voix = 1 euro 67), en conséquence abandonner des secteurs ou il y a beaucoup d’électeurs même si sur ces secteurs nous n’avons pas la possibilité d’être élu, c’est abandonner une part de notre financement public au parti de gauche comme nous avons abandonné 50 % de nos élus régionaux sur toute la France.

Il faut refuser la peur entretenue de reproduire 2007, les malédictions ne servent les intérêts que de ceux qui les invoquent.

Il ne faut pas se soumettre au chantage de Jean-Luc Mélenchon sur l’avenir du front de gauche. « Si vous ne me désignez pas candidat, je mets fin au front gauche ». Ce chantage est humiliant pour tous les militant(e)s et citoyen(ne)s qui s’investissent dans le front de gauche, le front de gauche est pour eux une espérance et on ne brise pas une espérance pour satisfaire une ambition personnelle !

A la conférence nationale 79 % des délégués ont voté pour que les communistes puissent se prononcer par un vote entre ces deux conceptions du front de gauche.

En conséquence nous vous appelons à voter le 16-17-18 juin pour André Chassaigne

 

Jean Baus

 Secrétaire de section

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 10:55

DSCF0988

Pour une réelle revalorisation du SMIC

 

Après le rassemblement à Bercy, le PCF prend de nouvelles initiatives dans le cadre de sa campagne contre la vie chère. Une décision pertinente en cette période où la droite lance une véritable chasse aux pauvres tout en travaillant à l’allègement de l’ISF. Face  ce que beaucoup ressentent comme une provocation, les délégués de la Conférence nationale du PCF ont donc décidé d’une semaine d’action, fin juin, avec un temps fort le 1er juillet, pour exiger une véritable revalorisation du SMIC en lien avec l’augmentation réelle du coût de la vie. A cette occasion, militants et élus communistes s’adresseront aux salariés sous des formes diverses : pétitions, prises de parole, distributions de tracts, rassemblements devant les préfectures…. Et les appelleront à faire de la fête de l’Humanité un grand rassemblement de lutte pour les salariés et le pouvoir d’achat.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 10:45

http://www.francesoir.fr/sites/default/files/dynimagecache/0-1289-3571-2536-494-351/gerin-andre.jpgCher Pierre,

Ton intervention dans l'Huma, ce matin, est loin d'être banale. Il n'y aurait pas d'autre possibilité que de choisir un ex-dirigeant socialiste pour l'élection présidentielle. Nous ne sommes plus en 1965 ou en 1974. Nous avons vécu les dégâts pour la cause révolutionnaire de la candidature unique. Nous en avons tiré les leçons. Malgré cela, tu confirmes la poursuite d'une rupture historique du PCF qui le satellise toujours un peu plus autour du Parti socialiste.

Je te cite : « La proposition de la conférence nationale n'est pas un choix par défaut construit contre une autre proposition, c'est un choix positif qui prendra toute sa valeur avec l'engagement des communistes dans la campagne. »

Tu ignores la candidature d'André Chassaigne. Tu n'envisages même pas les avantages qu'il y aurait pour le PCF à avoir un candidat communiste. Tu ne te poses même pas la question de savoir si ce candidat communiste ne pourrait pas finalement obtenir à la présidentielle un meilleur score qu'un Mélenchon, dont tout le monde se rend compte à quel point sa candidature est plombée pour ce qui concerne le PCF.

Cette « autre proposition », comme tu l'appelles, serait pour toi un choix négatif. J'aimerais savoir pour qui ? J'aimerais savoir pour quoi ?

Il serait préoccupant et dommageable pour la souveraineté des communistes, pour le vote des 16, 17, 18 juin, que l'on n'entende qu'un son de cloche. Il est indispensable qu'André Chassaigne puisse s'exprimer dans l'Huma afin que les communistes aient toutes les cartes en main.

C'est aux communistes d'avoir le dernier mot et de choisir entre André Chassaigne et Jean-Luc Mélenchon, surtout qu'à ce jour, l'accord avec les composantes du Front de gauche est loin d'être réglé.

Je me permets de t'interpeller pour qu'il y ait un peu d'équité en dernière minute.

Reçois, Cher Pierre, mes fraternelles salutations.

André GERIN

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 09:22

http://www.lalsace.fr/fr/images/EB75A389-E90E-4BD0-AB34-BAD4B8207A09/ALS_03/il-y-a-a-peine-4-jours-une-ceremonie-en-l-honneur-de-guillaume-nunes-patego-tue-en-afghanistan-lui.jpgDeux militaires d’Etain et de Belfort ont perdu la vie, vendredi en Afghanistan, portant à 61 le nombre de décès de soldats français dans ce pays. Le lieutenant Matthieu Gaudin, basé au 3e régiment d’hélicoptères d’Etain-Rouvres, en Meuse, a été victime du crash inexpliqué de son appareil, une Gazelle Viviane. Pilote expérimenté, il était âgé de 37 ans et allait devenir papa pour la cinquième fois.

Vu dans le RL du 12 juin 2011


Une fois de plus, le parti communiste demande le retrait immédiat des troupes de l’armée française en l’Afghanistan

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54
commenter cet article
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 05:30

http://www.annuaire-mairie.fr/panneau-hannonville-suzemont.png

Le mouvement des familles des écoliers d’Hannonville-Suzémont se poursuit. Il risque même de s’accélérer suite à leur rencontre avec Olivier Tritz, conseiller général du canton de Conflans, hier après-midi. « M.Tritz nous a dit qu’il trouvait inadmissible qu’un poste d’enseignant nous soit retiré et qu’on se trouve avec sept niveaux dans une classe unique l’année prochaine, rapporte une déléguée des parents d’élèves. Il nous a aussi conseillé d’agir vite, car les grandes vacances approchent ! » Du coup le groupe et sa porte-parole vont renforcer leurs actions. Dès dimanche, jour de brocante à Hannonville, une pétition sera soumise à tous les visiteurs du village. Une opération escargot, avec déviation de la circulation vers l’école, est également à l’étude. De son côté, Olivier Tritz se serait engagé à prendre un rendez-vous avec l’inspecteur d’académie pour évoquer la situation locale.

 

Lu dans le RL du samedi 11 juin 2011

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique locale
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 05:28

http://www.lepoint.fr/images/2011/04/29/303364-166741-jpg_185964_434x276.jpg

CONTRE L’AUSTERITE

CONTRE LE PACTE POUR L’EURO PLUS


Depuis plusieurs mois, les gouvernements européens discutent de la mise en place d’une gouvernance économique.

 

Les 24 et 25 mars, le conseil européen a adopté le pacte pour l’Euro plus. C’est un pacte pour l’austérité qui sous prétexte de  promouvoir la compétitivité et la convergence va se traduire très vite par le recul de l’age du départ en retraite, la réduction voire la suppression du salaire minimum quant il existe, abrogation de l’autonomie des négociations collectives, mises sous contrôle des budgets nationaux et des dépenses publiques…

 

C’est pourquoi, une manifestation aura lieu à Luxembourg ville

Rendez-vous à partir de 14 heures face à la gare centrale

 

Nous invitons tous les camarades de notre département à se saisir de cette date pour se mobiliser avec l’ensemble des organisations syndicales sur une question qui va structurer le social et l’économique pendant des années et aura des conséquences désastreuses pour les salariés et leurs familles

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 05:54

http://photo.lejdd.fr/media/images/politique/pierre-laurent-et-jean-luc-melenchon/5186225-1-fre-FR/Pierre-Laurent-et-Jean-Luc-Melenchon_pics_390.jpgTout devait se passer comme prévu entre la direction du PCF et Jean-Luc Mélenchon.

  - Pierre Laurent se prononçait pour la candidature du dirigeant médiatique du PG la veille du conseil national du PCF les 7 et 8 Avril.

  - Le Conseil National se prononçait largement pour Mélenchon.

  - L’Humanité et le site national du PCF mettait en avant les compte-rendu de sections et fédérations favorables à Mélenchon pour créer un courant sur sa candidature et la conférence nationale allait parfaire le processus en votant massivement pour Mélenchon, conduisant Chassaigne à se retirer.

  - le vote des communistes étaient alors un plébiscite pour la stratégie en plein succès de la direction nationale.

Pierre Laurent avait donc bien raison de répondre à tous les médias "il y aura un candidat soutenu par le PCF aux présidentielles, Jean-Luc Mélenchon".

Jean-Luc Mélenchon avait déjà organisé son arrivée triomphante à la conférence nationale du PCF, ovationné par les délégués venant de le désigner, bras dessus bras dessous sur sa gauche avec Pierre Laurent, sur sa droite avec Marie-Georges Buffet...

Mais que s’est-il passé ?

Si le conseil national a bien voté à 75% pour Mélenchon (avec 7% d’abstentions et ... 46% d’absents !), la conférence ne lui accorde qu’un résultat étonnamment bas de 64% (avec 3% d’abstentions et 16% d’absents...), et surtout, la direction a du se résoudre à un vote ouvert avec l’ensemble des candidats, vote demandé par plus de la moitié des interventions...

Si entre les 126 votants du conseil national et les 672 de la conférence, Mélenchon perd déjà 11%... on se demande ce qu’aurait donné un cumul des votes des conférences fédérales, et encore plus ce que donnera le vote des communistes eux-mêmes... a 10% de moins par niveau de délégation, Mélenchon se retrouve minoritaire largement à la base !

André Gerin, qui a annoncé se retirer pour permettre le rassemblement des communistes, avait bien raison d’interroger la direction nationale, "faut-il prévoir un second tour si aucun candidat n’obtient la majorité..."

Dans ce contexte, pas d’ovation pour Mélenchon, il a du faire annuler son déplacement à Montreuil...

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article