Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PCF DU JARNISY 54
  • PCF DU JARNISY 54
  • : PCF du Jarnisy Section Henri Bezon
  • Contact

PERMANENCES HEBDOMADAIRES

Tous les vendredis de 16h à 18 heures
à La Maison du
 Peuple de Jarny,
elles sont ouvertes à tous!!!

VISITEURS :



compteur pour site web


compteur visite

Pcf du Jarnisy

Créez votre badge 

18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 07:14

http://media.senat.fr/VOD/gouvernement/2011/DG20110524-04-politiqueforrestiere-didier.jpgA l’initiative d’Evelyne Didier, le Sénat s’apprête à enlever une grosse épine dans le pied des communes et des départements, en votant, en principe dans le cadre de la niche parlementaire du groupe CRC, une proposition de loi visant « à répartir les responsabilités et les charges financières concernant les ouvrages d’art de rétablissement des voies ». Explication : avec notamment les lois de décentralisation Raffarin, ces collectivités ont hérité bien malgré elles de l’entretien d’une multitude de routes, une tâche qui incombait auparavant à l’Etat. Or, il se trouve que ces routes franchissent parfois, grâce à un pont, une voie ferrée, une rivière ou un fleuve. Problème : rien dans la loi ne dit qui doit mettre la main au portefeuille pour assurer l’entretien de ces ouvrages, faisant peser le risque des dépenses importantes pour des collectivités déjà sans le sou. La proposition de loi de la Sénatrice de Meurthe et Moselle permet de combler ce vide juridique. Elle stipule que pour toute nouvelle construction, une convention doit obligatoirement être signée entre la collectivité concernée et le gestionnaire d’ouvrage, Réseau Ferré de France par exemple, prévoyant que le coût de l’entretien de la chaussée, et seulement cela, revient à la première et celui de l’infrastructure au second. Cette même règle s’impose aux ouvrages existants lorsqu’ils ne font l’objet d’aucune  convention. Et si une convention est déjà signée, les collectivités auront la possibilité de la dénoncer pour bénéficier du régime plus  favorable institué par la proposition de loi d’Evelyne Didier. Laquelle aura force de loi dès que l’Assemblée nationale l’approuvera à son tour….

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 07:13

http://www.lepoint.fr/images/2011/11/11/papademos-mario-monti-434524-jpg_290903.JPG« Dans deux pays de la zone euro, dont l’un est fondateur de la Communauté européenne, les marchés ont réussi à propulser leurs hommes. Les deux sont des anciens de Goldman Sachs, l’une des plus puissantes banques d’affaires américaines au cœur des manipulations financières colossales à l’origine de la crise du système. C’est un véritable coup d’Etat financier. Les marchés ont utilisé leur arme, à savoir la hausse vertigineuse des taux d’intérêt, pour menacer d’étranglement un pays qui ne répondait pas à leurs injonctions. C’est extrêmement grave du point de vue démocratique. Aujourd’hui, Mario  Monti et Lucas Papademos sont pressentis pour répondre aux exigences des marchés et ont exigé, pour y parvenir, d’avoir le soutien des principaux partis politiques. Les pires partis de droite vont utiliser le mécontentement qui naître de ces politiques pour dénoncer ces orientations, l’illégitimité de ces gouvernements non élus et les atteintes à la souveraineté. On imagine à partir de là ce que représenterait le fameux saut fédéral. Si l’on veut préparer une sortie par le haut de cette crise, il faut absolument se détacher de cette dépendance absolue aux marchés. Ce qui ramène à nos propositions sur un tout autre rôle pour la Banque centrale européenne qui doit utiliser son pouvoir illimité de création monétaire pour financer les investissements publics de création sociale à l’opposé des mesures d’hyper-austérité qui sont aujourd’hui la condition de l’aide financière. Il faut enfin récuser cette violation énorme de la souveraineté populaire et travailler à l’implication des citoyens et à la conquête de pouvoirs d’intervention. »

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Economie
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 07:31

http://www.gralon.net/articles/vignettes/thumb-le-droit-de-vote-en-france---presentation-et-histoire-1260.gifTrois millions de personnes interdites d’élections

 

Le Parti socialiste promet, s’il remporte les prochaines élections, d’instaurer de droit de vote et d’éligibilité aux élections locales pour les résidents étrangers, hors Union européenne, en situation régulière et résidant en France depuis au moins cinq ans. Rappelons que les candidats Mitterrand et Jospin s’y étaient aussi engagés, avant de renoncer une fois arrivés au pouvoir, l’un comme président de la République et l’autre comme Premier ministre.

L’UMP se mobilise contre cette proposition, un prétexte pour enfourcher un de ses  thèmes électoraux de prédilection : l’affichage de sa xénophobie.

Son secrétaire général Jean-François Copé s’est déclaré par principe hostile et totalement opposé au droit de vote des étrangers non européens, à toutes les élections. Et il a apporté son total soutien à l’initiative de Thierry Mariani, ministre des Transports, qui dans une interview au journal d’extrême droite Minute a lancé une pétition nationale « contre le droit de vote des étrangers », au nom d’une quarantaine de députés UMP du courant dit de la Droite populaire.

Le texte de cette pétition, que les électeurs du FN signeront certainement des deux mains, dénonce un prétendu complot machiavélique. « Nous devons, y lit-on, nous mobiliser d’urgence pour éviter que la Gauche, avec l’aide des centristes, régularise massivement les clandestins et les pseudos-réfugiés, et fasse adopter le droit de vote aux étrangers comme préambule au grand rassemblement dont rêvent les idéologues du Parti socialiste ou leurs alliés de SOS Racisme : comme le peuple ne vote plus à gauche, changeons le peuple ». Derrière ce délire, Mariani et sa bande de l’UMP veulent maintenir plus de trois millions de résidents étrangers, pourtant en situation régulière, sans aucun droit légal de s’exprimer. Ces réactionnaires veulent interdire d’élections trois millions de personnes qui sont essentiellement des travailleurs, et dont ils craignent qu’ils portent leurs voix  vers la gauche.

Tous ceux qui vivent et travaillent en France devraient avoir les mêmes droits, et en particulier celui de voter à toutes les élections. Dans l’Union européenne, pour les élections locales, la France fait partie de la dizaine de pays qui ne reconnait pas encore ce droit élémentaire aux citoyens d’un pays non-membre de l’Union européenne. Et dire que la Constitution de 1793 accordait la citoyenneté « à tout étranger âgé de 21 ans accomplis, qui, domicilié en France depuis une année, y vit de son travail, ou acquiert une propriété, ou épouse une française, ou adopte un enfant, ou nourrit un vieillard ». C’était il y a plus de deux siècles ! La réaction voit très loin, très loin… encore plus en arrière !

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 07:26

http://liloo-lolly.l.i.pic.centerblog.net/o/f7609a27.jpgLe Collectif national pour les droits des Femmes, auquel se sont joints de nombreuses associations féministes, syndicats et partis politiques, ont manifesté contre les violences faites aux femmes, le samedi 5 novembre à Paris.

La main aux fesses dans le métro, les sifflets dans la rue, les blagues sexistes, les publicités racoleuses sont les humiliations les plus fréquentes parmi les violences spécifiquement infligées aux femmes. Puis, viennent les injures, les insultes et les menaces, qui peuvent aboutir aux coups et aux viols, dont certains se terminent parfois par le meurtre. Et le chiffres de 156 femmes mortes en France en 2008, sous les coups de leur conjoint fait froid dans le dos.

Les violences faites aux femmes c’est aussi, pour certaines jeunes filles issues de l’immigration, les mariages forcés d’adolescentes ainsi livrées à des maris qui leur sont imposés. C’est aussi la prostitution de jeunes femmes, le plus souvent poussées sur le trottoir par la misère économique, affective et sociale.

Ces humiliations, ces violences exercées contre des femmes sont le prolongement des discriminations, des inégalités que toutes subissent dans leur vie professionnelle, politique et sociale. Elles sont inacceptables.

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 22:15

Image144444Parti communiste français

Fédération de Meurthe-et-Moselle

La Fédération de Meurthe-et-Moselle du PCF soutient la volonté manifestée par les salariés du Conseil général de vouloir maintenir au meilleur niveau les services rendus à la population. Elle soutient en conséquence les revendications formulées par l'Intersyndicale.

Mais notre Fédération rappelle également que, si les choix faits par la majorité du Conseil Général peuvent être discutés, la droite départementale n'a, elle, aucune légitimité pour contester ces choix. En effet, la droite départementale est indéfectiblement solidaire des décisions du gouvernement UMP. Or ce sont ces décisions Sarkozy-Fillon qui étranglent les collectivités locales et conduisent les majorités de  gauche à opérer des coupes drastiques dans leurs dépenses.

 

 

 

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique regionale
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 11:12

http://1.bp.blogspot.com/_QhLFh5Yq07s/S8HA4ecEUuI/AAAAAAAAAcc/0U4K6VxBLo0/s1600/Front+de+Gauche+seul.jpgUne pétaudière. Un véritable panier de crabes. Décidément, plus les semaines passent et plus la galaxie Front de gauche semble divisée dans le Pays-haut. C’est même l’escalade ces derniers jours entre les partisans de Philippe Marx et ceux de Serge De Carli. Chaque jour ou presque, on repousse les limites du désordre et de la pagaille. Encore un peu d’efforts, et les deux hommes (et leurs camps) vont nous jouer un remake du film Règlement de comptes à O.K Corral. Les armes en moins, les querelles d’égo en plus.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à six mois des législatives (et cinq de la Présidentielle) ces bisbilles internes sont du plus mauvais effet. Elles renvoient l’image d’un courant incapable de s’unir pour se donner les chances de l’emporter, l’image d’hommes droits dans leurs bottes, incapables du moindre compromis avec leurs soi-disant amis politiques. Pourtant en avril prochain, on peut être sûr que Philippe Marx comme Serge De Carli, Patrice Zolfo comme André Corzani, soutiendront sans retenue un certain Jean-Luc Mélenchon, le nouveau héros de la gauche radicale.

Mais une fois la présidentielle oubliée, il y a fort à parier que les couteaux seront ressortis de leurs fourreaux. Et que les querelles intestines vont reprendre de plus belle. A moins que d’ici là, devenus soudainement conscients du caractère dévastateur (électoralement parlant) de leurs divisions, les deux camps se décident à signer la Paix des Braves.

Vu dans le RL du 2 novembre 2011

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique locale
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 11:17

Nouvelle tarification des retraits de point:

http://www.fitoussi-avocat.com/uploads/images/perte%20de%20points.jpg

Délits

Retrait

de

points

Prix

à payer

Observations

 

Petit excès de vitesse

1 point

72 €

135 €

Moins de 19 km/h

Gros excès de vitesse

3 points

4 points

6 points

155€

155 €

1700 €

 

 

ïmaxi

Entre 20 et 39 km/h

Entre 40 et 49 km/

Entre 50 km/h et plus

Ceinture

3 points

155€

 

 

Téléphone

2 points

155 €

 

 

Stationnement

3 points

155 €

 

 

Dépassement

2 points

 

 

Si vous accélérez ou refusez de serrer la droite lorsque vous êtes sur le point d’être dépassé

3 points

155 €

 

Lorsque vous doublez par la droite sans clignotant ou trop près d’un piéton ( ou d’un

cycliste….)ou sans possibilité de vous rabattre vite ou en faisant une queue de poisson

ou alors que vous êtes déjà sur le point d’être devancé.

Feu rouge ou « stop »

4 points

155 €

 

 

ALCOOLEMIE

6 points

d’office

Jusqu’à 9900 €

 

 

Petite alcoolémie

 

155 €

 

Taux d’alcool compris entre 0,5 et 0.8   /l de sang soit 0,25 à 0,4 milligramme par litre d’air expiré

Grosse alcoolémie

 

Jusqu’à 4 900€

 

Délai passible également de deux ans de prison maxi, pour un taux d’alcool d’au moins 0,8 gramme par litre de sang, soit de 0,4 milligramme par litre d’air expiré. La sanction est identique en état d’ivresse manifeste ou si vous refusez de vous soumettre au test. En cas de récidive (état d’ébriété, état d’ivresse manifeste ou de nouveau refus de test) la peine maxi est doublée (jusqu’à 9 900 € et 4 ans de prison)

Priorité

4 points

155€

 

 

Sans clignotant

3 points

 

 

Si vous changez de direction ou si vous sortez d’une place de stationnement

Eclairage

4 points

155€

 

Si vous circulez sans éclairage de nuit ou par visibilité insuffisante

Distance de sécurité

3 points

155€

 

 

Ligne continue

1 point

3 points

155€

155€

 

Si vous la chevauchez..

Si vous la franchissez

Sens interdit

4 points

155€

 

 

Autoroute

3 points

4 points

55 €

155 €

 

Quand vous circulez sur la bande d’arrêt d’urgence

Si vous faites demi-tour ou effectuez une marche arrière

Détecteurs de radars

2 points

Jusqu’à 1700 €

 

 

LES DELITS suivants

6 points

Jusqu’à 35 000 €

 

Et 5 ans de prison

 

Conduire malgré une suspension de permis ou refuser de le remettre

 

Jusqu’à 4 500 €

 

Et deux ans d’emprisonnement

Plaques

 

Jusqu’à 3 990 €

 

Et 5 ans de prison si elles sont fausses

Fuite après un accident ou un refus d’obtempérer

 

Jusqu’à 35 000 €

 

Et 2 ans de prison

Blessures involontaires avec interruption temporaire de travail de moins de trois mois

 

Jusqu’à 30 000 €

 

Et 2 ans de prison

 

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 12:51

Capture6.PNGMaire de Joudreville depuis mars 2008, Jean- Marc Léon (à gauche) succède

à Simon Stachowiak à la présidence de l’EPCI du bassin de Landres

 

Quelques semaines après l’annonce surprise de la démission pour « raisons personnelles »du président Simon Stachowiak (maire de Tucqugnieux) , Jean- Marc Léon Maire de Joudreville a été élu par ses pairs à la tête de cette structure intercommunale.

Celui qui a réalisé toute sa carrière professionnelle chez les cheminots s’était fait connaître du grand public en prenant des responsabilités syndicales à la CGT des cheminots de Metz. En 2005, il avait notamment mené la fronde contre la restructuration de l’activité fret de la SNCF, qui menaçait le dépôt de Conflans en Jarnisy. Il avait également activement participé au mouvement de contestation national des cheminots à l’automne 2007, lors des négociations salariales et de la réforme des retraites entre l’Etat, la direction de la SNCF et les organisations syndicales.

En mars 2008, le jeune retraité de la SNCF avait été élu maire de la commune de Joudreville  sous l’étiquette du Parti communiste. Il avait pris la tête de la liste « Joudreville avec vous autrement ». il avait été élu à l’unanimité des membres du nouveau conseil municipal.

Délégué communautaire à l’EPCI du bassin de Landres au lendemain des municipales, il avait pris depuis les fonctions de 6e vice-président, suivant ainsi tous les dossiers majeurs du territoire avec beaucoup d’attention

RL du vendredi 4 novembre 2011

 

Nous présentons toutes nos félicitations à notre camarade Jean-Marc

La section du Parti communiste du Jarnisy

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique locale
commenter cet article
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 12:34

http://static.mcetv.fr/img/2011/11/tentes-SDF.jpgUne femme SDF, vivant sous une tente avec son mari dans une rue de Paris, a accouché d’une fille dans son logement de fortune. Le décès du bébé a été constaté malgré l’intervention des pompiers et du Samu. Selon la Mairie de Paris, la mère était âgée de 38 ans et le père de 39 ans. Ils sont tous les deux nés en France. On ignore si l’enfant est mort-né.

Voilà la France de Sarko

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 19:28

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/42/David_Douillet.jpg/225px-David_Douillet.jpgPour le ministre, il existe les tapettes, et les femmes au foyer

Impressionnant :  Derrière le nouveau ministre des Sports, David Douillet, se cache un autre homme. « Le Canard enchaîné » et Rue 89 ont déjà pointé des passages édifiants de son autobiographie, « l’Ame  du conquérant » et de « 110% », un essai pour devenir un champion. Tout un programme. Il y déclare : « pour moi une femme qui se bat au judo (…) ce n’est pas quelque chose de naturel, de valorisant (…). Je pense que la femme est mieux au foyer. » Chantal Jouanno appréciera. « On dit que je suis un misogyne. Mais tous les hommes le sont. Sauf les tapettes ! »

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article