Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PCF DU JARNISY 54
  • PCF DU JARNISY 54
  • : PCF du Jarnisy Section Henri Bezon
  • Contact

PERMANENCES HEBDOMADAIRES

Tous les vendredis de 16h à 18 heures
à La Maison du
 Peuple de Jarny,
elles sont ouvertes à tous!!!

VISITEURS :



compteur pour site web


compteur visite

Pcf du Jarnisy

Créez votre badge 

16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 20:35

http://www.leplacide.com/document/11-01-21-sarkozy-education-nationale.jpg

L’éducation n’est plus une ambition pour ce gouvernement. Il aura supprimé 50 000 postes dans le service public d’éducation en cinq années mettant en difficulté écoles et établissements, dégradant de façon systématique les conditions d’accueil, de formation et de qualification des élèves, détériorant les conditions de travail de l’ensemble des personnels. La Révision générale des politiques publiques (RGPP) aura déstabilisé les personnels et affaibli les capacités de nombreux services comme celui de la Jeunesse et des Sports. Les universités sont confrontées à des difficultés budgétaires et des promesses non tenues.

Le service public d’éducation, cible de la chasse budgétaire, est tiré vers le bas.

À la rentrée 2011, ce seront 16 000 postes supplémentaires qui seront supprimés malgré l’augmentation des effectifs d’élèves. Les conséquences auront des effets immédiats sur la taille des classes dans les écoles, les collèges et les lycées, la scolarisation des enfants de deux et trois ans, les élèves en difficulté, le fonctionnement des services et l’offre d’enseignement…François MOREL - Député de droiteLe gouvernement fait le choix de la régression. Il a fait aussi ce choix en supprimant la formation initiale des enseignants entraînant ainsi démissions et effondrement du recrutement. Dans le même temps, la majorité parlementaire a décidé de favoriser l’enseignement privé au détriment du service public.

Le gouvernement ne prépare pas l’avenir. Ses choix dessinent une École où les inégalités seront renforcées, une École plus dure pour les moins favorisés, une École où la concurrence entre établissements, par l’abandon de la sectorisation, sera la règle. Les enquêtes internationales, comme PISA, confirment que les inégalités se creusent. Le gouvernement ne répond qu’avec des effets d’annonce.

La mobilisation citoyenne doit permettre d’inverser ces choix. Les organisations, rassemblées dans le Collectif "L’École est notre avenir", appellent tous ceux et toutes celles qui soutiennent le service public d’éducation et son engagement permanent pour la réussite des jeunes, sans distinction de fortune et d’origine, à une journée nationale d’action déclinée dans chaque académie le samedi 19 mars.

http://www.partisocialisterhone.fr/wp-content/2011/01/UMPEcole.jpg

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 12:00

Pour la sixième année consécutive, le rendez vous traditionnel de notre repas Républicain a été une  réussite.

Après  un premier discours rassembleur de  Jean Baus (secrétaire de notre section) puis une allocution de notre camarade Christian Tabaglio ( membre du Conseil National ) fustigeant les politiques ultra-libérales menées par le gouvernement Sarkozy, 200 personnes enthousiastes ont partagé ce repas dans la convivialité et la fraternité.

Mais cette journée fut aussi un temps fort pour le renforcement de notre section

3 nouveaux camarades nous ont rejoint

merci à toutes et à tous!!!!

 

DSCF0871DSCF0872

DSCF0877BUREAU REPAS

DSCF0883DSCF0884

DSCF0896DSCF0901

 

 

 

 


Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Repas républicain
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 10:30

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Video
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 07:37

jeuxcantonales.pngAide-les à retrouver le chemin de leur identité. Utilise l’une des affichettes ci-dessous et colle-là sur leur affiche.

visuel_100.jpgvisuel_1002.jpg

visuel_1003.jpg


Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Initatives et rendez-vous
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 17:22

h-20-2432384-1299933558.jpgAlors que les salaires et les retraites stagnent le gouvernement laisse flamber les prix pour augmenter ses recettes fiscales. Il a augmenté les tarifs du gaz de 15% et décidé d’une nouvelle hausse de 5% au 1er avril 2011. Cela fera 20% en deux ans. Entre le 15 août 2010 et le 1er janvier 2011, les tarifs de l’électricité ont été majorés au total de 7%. La presse annonce de nouvelles augmentations d’au moins 5% par an.


Cela représente un prélèvement très lourd sur notre pouvoir d’achat, 200 euros en moyenne pour les ménages se chauffant au gaz. Des millions d’entre nous sont contraints de se priver sur le chauffage. Ces augmentations plombent l’activité économique.


Cette ponction sur le monde du travail ne se justifie en rien en termes d’investissement et d’intérêt public.


EDF vient de rendre public un profit (avant provisions) de 4 milliards d’euros dont 2 vont être distribués aux actionnaires. GDF-Suez annonce un profit de 4,6 milliards d’euros dont 3,9 seront distribués en dividendes. Voilà où passe l’argent de nos factures depuis la privatisation! Le prétexte des cours mondiaux des prix du gaz ne tient pas non plus, ils baissent.

L’Etat reste l’actionnaire majoritaire d’EDF et le premier actionnaire de GDF. Le gouvernement a la responsabilité de la politique énergétique du pays.


Les candidats communistes, demandent d’urgence, l'abandon des augmentations des tarifs du gaz et de l’électricité de 2010 et 2011 et se prononcent pour la renationalisation intégrale d’EDF et de GDF (ainsi que des activités de Suez en France et de Total) et pour le rétablissement des monopoles publics d’EDF et GDF conquis en 1945.


Hausse des carburants, la faute au gouvernement, aux multinationales et aux spéculateurs pas aux révolutions!

Les ménages subissent un racket sans précédent avec une hausse massive des prix de l'essence et plus généralement des produits énergétiques.
Alors que les peuples arabes luttent, au prix de leur vie, pour la démocratie et la justice sociale, l'Europe exploite la situation libyenne pour poursuivre la libéralisation du marché de l'Énergie et justifier l'augmentation du prix de l'essence. Un de ses experts déclare : «Les factures reflètent l'évolution des prix mondiaux et la tendance est à la hausse en raison de la forte instabilité dans le monde arabe». C'est honteux et faux. 


• dans ces pays, les peuples se sont vu confisquer leurs richesses nationales,
la hausse des prix de l'énergie est due à la spéculation et aux profits prélevés par les compagnies pétrolières,
la fiscalité pétrolière en France comme en Europe est punitive pour les familles alors que les cadeaux fiscaux aux entreprises et aux grandes fortunes se multiplient.


En réalité, ces événements sont une opportunité pour le gouvernement dont chaque hausse constitue des recettes supplémentaires de TVA, et qui ne veut pas toucher à la manne de la TIPP (58 % du prix de l'essence)


Une raison de plus pour sanctionner, le 20 mars prochain, ce pouvoir plus soucieux des privilèges de la bande du Fouquet's que de l'intérêt général en votant pour les candidats communistes…

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Economie
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 18:33

 



Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Video
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 12:47

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Video
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 11:17


Lettre de la fédération du Puy-de-Dôme à la direction nationale du PCF

A Pierre LAURENT, Secrétaire national du PCF
Aux membres du Conseil National
Aux Secrétaires Fédéraux


Chers camarades,


La convocation de notre Conférence Nationale des 4 et 5 juin prochain ouvre officiellement le débat sur la question de l’élection présidentielle et celle de l’accord politique que nous souhaitons au sein du Front de Gauche. La discussion sur notre projet et sur celui ou celle qui portera à cette occasion notre parole collective est posée. Ainsi l’adresse du Conseil National aux communistes «  invite toutes les fédérations à prendre le maximum de dispositions pour permettre à chaque communiste d’être partie prenante de ce débat essentiel ».


André Chassaigne s’est adressé aux communistes dans une lettre ouverte rendue publique à l’Assemblée des animateurs de section dans laquelle il fait le bilan d’un tour de France débuté en septembre au lendemain de son offre de candidature.


Cette lettre ouverte, pourtant riche d’enseignements, n’a pas été portée à la connaissance des communistes.


Il est de plus en plus évident que la candidature d’André Chassaigne n’est pas et ne sera pas soutenue officiellement par le Parti. La résolution de notre dernier Congrès indiquait que « dans la perspective des élections présidentielles, des personnalités communistes étaient légitimes à s’engager comme candidat  », une lecture particulière conduit à privilégier des candidatures individuelles excluant, de fait, la possibilité pour notre Parti de désigner un candidat à la candidature.


Sans soutien officiel ni appui du parti (notamment du point de vue du travail collectif, de l’accompagnement matériel et humain, de la communication autour de la démarche d’André…), c’est sur son équipe parlementaire, sur la Fédération du Puy-de-Dôme et sur des individualités que reposent le poids et la gestion de cette précampagne.


Précampagne dont André montre bien dans sa lettre ouverte toutes les difficultés. N’étant pas soutenue, cette candidature apparaît comme isolée face au poids lourd médiatique Mélenchon. Comment André peut-il lutter à armes égales sur ce terrain en n’étant pas soutenu par son propre Parti ?


Depuis le mois de septembre dernier qu’il s’est déclaré disponible, l’Humanité n’a guère donné d’échos à sa démarche, à la différence du traitement dont a bénéficié Jean-Luc Mélenchon notamment lors de l’officialisation de sa candidature. En trois jours, trois articles sont parus dans l’Humanité dont une pleine page où Jean-Luc Mélenchon pouvait expliquer le sens de sa candidature. Dans cet article daté du 27 janvier 2011, la journaliste interroge Jean-Luc Mélenchon sur la visibilité du PCF et de la GU s’il était choisi pour représenter le Front de Gauche. Mais elle ne l’interroge pas sur une autre hypothèse, celle où il ne serait pas choisi. Il aurait été intéressant que Jean-Luc Mélenchon puisse répondre à cette question ayant déclaré au journal Libération que, s’il n’était pas choisi, « alors, les compteurs seraient remis à zéro ».


De nombreux communistes se sont inquiétés de cette situation. Après une rencontre avec le secrétaire national, notre Fédération s’est adressée le 25 novembre dernier à l’exécutif national à travers une motion de son Conseil Départemental. Cette motion exprimait notre crainte de voir une absence de soutien à la candidature d’André se dessiner. Elle expliquait le handicap que cela constituait pour que cette candidature puisse se développer et demandait des éclaircissements sur les conditions dans lesquelles cette candidature allait se poursuivre. A ce jour, nous n’avons toujours pas de réponse à nos interrogations.


Nombreux sont les communistes qui attendent de la Direction Nationale le maximum de dispositions pour permettre à chaque communiste d’être partie prenante de ce débat essentiel, comme l’indique l’adresse du CN.


Un débat doit avoir lieu dans le Parti. Au-delà des hommes, il doit porter sur le fond, sur la démarche, sur l’avenir du Front de Gauche. Mais comment avoir un débat serein, franc, qui n’exclut aucun élément à disposition, qui n’écarte aucune hypothèse a priori, qui n’omet aucune information si tous les éléments de ce débat ne sont pas donnés aux communistes et surtout si le débat n’est pas organisé nationalement ?


Les faits énoncés plus haut, mis bout à bout, amènent de plus en plus de communistes à penser que le choix est déjà fait, que la Direction Nationale a d’ores et déjà choisi de présenter Jean-Luc Mélenchon comme candidat du Front de Gauche. Nombreux sont aussi les communistes à reprocher cette situation à notre direction faisant peser un danger sur notre Parti.


Mais comment ce choix pourrait-il être fait alors même que les communistes débutent cette discussion ? Le rôle d’une direction n’est pas de décider puis de demander aux adhérents s’ils partagent le choix fait. Sa responsabilité est de permettre un débat de qualité entre les communistes pour que ceux-ci soient les véritables décideurs des choix de leur Parti.


Toutes les opinions doivent être respectées, car c’est par le débat, la confrontation saine et sereine que nous avancerons ensemble. Il faut accepter ce débat, il faut accepter qu’il n’aboutisse pas obligatoirement là où on le souhaiterait. C’est accepter les règles démocratiques dont nous nous sommes dotés et que nous avons tous acceptées en adhérant à ce parti.


La Direction nationale doit donc organiser ce débat. Elle doit faire confiance à l’intelligence des communistes et mettre tout en œuvre pour que les choix que nous ferons soient des choix partagés parce que débattus.


Le Secrétariat Fédéral
Cyril CINEUX, Secrétaire Départemental
Boris BOUCHET ; Roger BOURDOULEIX ; Julien BRUGEROLLES ; Germaine CUERQ ; Jacques LANOIR.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 10:00

http://d.yimg.com/i/ng/ne/purepeople/20110308/16/3677696847-le-proces-de-jacques-chirac-reporte-l-ancien-president-prend.jpgLe procès de Jacques Chirac est une nouvelle fois renvoyé aux calendes grecques. Et l'effet est désastreux. Ce report nourrit le sentiment, s'il en était encore besoin d'une inégalité de traitement devant la justice. « Selon que vous serez puissant ou misérable… » disait déjà en son temps, Jean De La Fontaine.

Il s'ajoute au climat des affaires, avec les vacances ministérielles, ou la bouillabaisse marseillaise des frères Guérini. Du « tous pourris » dans lequel le FN fait son miel. Ce procès doit avoir lieu. Le plus tôt possible. Il faut aussi profiter de cet épisode peu reluisant de notre vie politique pour en finir avec la constitution de la 5ème République qui fait du président peu ou prou un véritable monarque.

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 10:49

http://www.philippevigier.com/uploads/media/vote-blanc.pngEn réponse au sondage donnant Marine Le Pen en tête de la présidentielle, Chantal Brunel veut "remettre dans les bateaux" les immigrés "qui viendraient de la Méditerranée". Cette sortie atroce de la part de la députée UMP donne envie de vomir. On touche le fond.
L'affolement gagne les rangs de l'UMP. Ces propos racistes doivent être condamnés au plus vite par Jean-François Copé. Toute autre attitude de la part du secrétaire national de l'UMP serait comprise comme une approbation.

J'appelle tous les républicains à réagir et à se servir de leur bulletin de vote communiste le 20 mars prochain pour sanctionner les noces brunes entre l'UMP et le FN. C'est urgent.

 

Pierre Laurent

Partager cet article

Published by PCF du Jarnisy 54 - dans Politique nationale
commenter cet article