PERMANENCES HEBDOMADAIRES

Tous les vendredis de 16h à 18 heures
à La Maison du
 Peuple de Jarny,
elles sont ouvertes à tous!!!

Présentation

VISITEURS:

 



compteur pour site web


compteur visite

Pcf du Jarnisy

Créez votre badge

 

Partager

FLASHCODE:

 

flashcode

ELECTIONS CANTONALES

http://somme.gouv.fr/medias/03/med_61/logo_elections_cantonales_2011.jpg

Ainsi, il y aurait des élections avant 2012 ? Eh bien oui, les 20 et 27 mars, les élections cantonales, pour le renouvellement de la moitié des conseillers généraux. Elles vont mettre en jeu les directions des départements dans un certain nombre de cas, voir la majorité du Sénat en septembre avec des élections au second degré concernant les grands électeurs, et donc les conseillers généraux.
Mais si ces élections, dans  quelques semaines, semblent se préparer dans le silence, c’est que la droite marche sur la pointe des pieds. C’est tout à fait compréhensible. Ce n’est pas parce que Nicolas Sarkozy tente de se glisser dans le costume trop grand de chef du monde que les candidats UMP locaux vont voir arriver les lauriers d’une gloire fantôme. A eux plutôt les épines et les conséquences d’une politique qui a mené le chef de l’Etat au plus bas dans les sondages. Les français n’ont certainement pas oublié la bataille des retraites, les promesses sur l’emploi ou sur le pouvoir d’achat, le bouclier fiscal et la proximité du pouvoir avec la finance et la richesse.

On imagine aisément que peu de candidats de droite, vont avoir le cœur à jouer les petits soldats en se revendiquant du bilan du sarkozysme. Il faudra sans doute le leur rappeler, comme il faudra leur rappeler les enjeux de la réforme en cours des collectivités locales. Cette  réforme en cours aura pour conséquence d’éloigner plus encore les citoyens des centres de décision, de soumettre les politiques départementales aux objectifs économiques de grandes régions et de métropoles dominées par les groupes du CAC 40. La réforme en cours va à l’opposé de la proximité et affaiblit la démocratie. Aucun candidat aux cantonales ne devrait se dérober au débat public sur ces enjeux-là.
Avenir des départements, devenir des services publics, mécontentement et colère sociale, perspective des élections présidentielles et législatives en 2012 sont autant de questions qui pourraient être au cœur de la campagne électorale.

MÉFIEZ VOUS DE CEUX QUI SE PRÉSENTENT SOUS UNE ÉTIQUETTE APOLITIQUE

« L’affichage d’une étiquette politique, c’est la chose à ne pas faire dans les cantons, affirmait Dominique Bussereau, ancien ministre UMP, la semaine dernière, lors d’une réunion du bureau exécutif de son parti, ayant à son ordre du jour les futures élections cantonales ».

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés